Anne SIMON | Aux sources du romanesque : pistage et collecte | L’appropriation de la nature | EHESS | 23 janvier 2017

Séminaire EHESS – IIAC-Centre Edgar Morin : L’appropriation de la nature entre remords et mauvaise foi : la prédation comme spectacle

23 janvier 2017 – de 15h à 17h – salle 10 (105 bd Raspail, 75006 Paris

img_2117Anne Simon, CNRS (Centre de recherches sur les arts et le langage, Animots, CNRS/EHESS)

« Aux sources du romanesque : pistage et collecte »
La communication portera principalement sur les relations entre prédation, esquive et production de récit. La traque et le pistage seront abordée chez deux écrivains au style radicalement différent, Maurice Genevoix qui ouvre le XXe siècle à partir du carnage de la Grande Guerre, Jean Rolin qui ouvre le XXIe siècle à partir des conflits planétaires de notre contemporanéité. Sans doute parce qu’elle est un « parcours d’espaces » (Michel de Certeau), la traque (dont une dimension politique est la chasse à l’homme, chez Genevoix ou Chamoiseau) a partie liée avec le processus de la création dans la littérature du vingtième siècle : plus l’animal fuit, plus l’écrivain le cherche, dans une poursuite qui le mène non seulement vers une des caractéristiques fondamentales du rapport des bêtes aux hommes – l’esquive–, mais aussi vers lui-même. Je conclurai sur une mise en regard/en confrontation du paradigme de la chasse et du paradigme de la cueillette, du ramassage, de la collection, de la déambulation pour aborder la production littéraire, et tout particulièrement le roman comme passage et traversée.
Séminaire de Sergio Dalla Bernardina :  https://enseignements-2016.ehess.fr/2016/ue/1460/


Honorine Tellier

Rédaction et aide à la conception du carnet

More Posts

Vous aimerez aussi...