P. Mauriès et É. Possémé | Faune. Galerie des bijoux | Musée des arts décoratifs | 2017

Patrick Mauriès / Évelyne Possémé, Faune. Galerie des bijoux, Musée des arts décoratifs, 2017
110 Illustrations

Ce livre propose une sélection des 130 plus beaux bijoux réalisés sur le thème de la faune conservés dans les collections du musée des Arts décoratifs de Paris : un thème qui de l’Antiquité à nos jours, n’a cessé d’inspirer les créateurs. C’est tout un bestiaire aérien, minuscule, aquatique, insidieux, domestique, sauvage et fantastique, qui est dévoilé. Les photos poétiques de Jean-Marie del Moral, en lumière naturelle, révèlent toute la beauté de ces bijoux.

Dès la Renaissance, les perles baroques dessinent une faune variée : les animaux fantastiques comme les dragons, phénix, griffons ou encore les sphinges sont en vogue. Avec l’engouement pour l’historicisme au fil du XIXe siècle, ressurgit l’utilisation de l’animal en bijouterie : pendants de cou, boucles d’oreille, bracelets, bagues ou épingles déclinent des tortues, poissons, serpents, lapins, lions ou encore sangliers. Il est présent dans les créations naturalistes, réalistes ou symboliques d’Alphonse Fouquet, Boucheron ou Falize. La faune est aussi un des thèmes de prédilection des créateurs de l’Art nouveau, comme Follot, de Feure, ou encore Lalique et Vever. Si le courant Art déco délaisse le thème animal, les années 1960 le voient revenir sur le devant de la scène grâce à des artistes comme Georges Braque, Jean Lurçat ou encore Line Vautrin. L’animal est encore présent chez Albert Duras, bijoutier lyonnais dont le monde irréel est peuplé de créatures fantastiques découpées ou ajourées dans un esprit « gothique ».

http://www.lesartsdecoratifs.fr/francais/qui-sommes-nous/editions/bijoux-891/faune-galerie-des-bijoux


Anne Simon

Responsable du programme "Animots"

More Posts

Vous aimerez aussi...