Séminaire de recherche 2011-2012

Séminaire de recherche “L’animal entre sciences et littérature” (Anne Simon, EHESS)

Le séminaire interdisciplinaire de recherche « L’animal entre sciences et littérature », animé par Anne Simon, constitue un axe majeur des activités du programme de recherche Animots. L’animal, qui semble si « naturel » au niveau phénoménologique et existentiel, est en réalité un objet d’étude fuyant et démultiplié, construit par les penseurs et les scientifiques autant qu’étudiés par eux. L’objectif du séminaire est de réunir les chercheurs des différentes disciplines traitant de l’animal, de l’animalité et des bêtes (autant de notions non superposables, auxquelles on ajoutera celles d’humanité, d’espèce, de bestialité ou d’inhumain), afin qu’ils présentent un état des lieux dans leur domaine, en revenant d’une part sur les débats et enjeux qui y font actualité, d’autre part sur leur propre travail. Cette large ouverture de compas permettra aux chercheurs en littérature de faire varier leurs définitions et leurs angles d’approche, pour aborder, en tenant compte à la fois des acquis épistémologiques les plus contemporains et des spécificités des outils critiques littéraires, la mise en mots des bêtes et des animaux dans la littérature de langue française des XXe-XXIe siècles.

Séminaire 2011-2012

Neuvième séance, mardi 22 mai. Invité : Pierre-Olivier Dittmar. Historien, ingénieur à l’EHESS (GAHOM) depuis 2008, il a notamment dirigé ou co-dirigé Adam et l’astragale. Essais d’anthropologie et d’histoire sur les limites de l’humain (MSH, 2009), un numéro d’Images Re-vues consacré au Devenir-animal (2009), et a soutenu une thèse à l’EHESS sur le thème Naissance de la bestialité. Une anthropologie du rapport homme-animal dans les années 1300 (Prix de la meilleure thèse de l’EHESS 2010). Membre des comités de rédaction de Images Re-vuesÉditions PapiersCulture Visuelle etTechniques et Cultures, ses recherches actuelles portent sur les relations entre humains et non-humains ainsi que sur les pratiques de l’image au Moyen Âge. Il interviendra sur “L’impossible histoire de la bestialité”.

Huitième séance, mardi 13 mars. Invité : Peter Sahlins. Historien, professeur d’histoire de l’Europe moderne à l’Université de Californie, Berkeley, depuis 1989, il est l’auteur de quatre livres,  parmi lesquelsBoundaries: the Making of France and Spain in the Pyrenees (University of California Press, 1989, traduit en français chez Belin, 1994) et Unnaturally French: Foreign Citizens in the Old Regime and After (Cornell University Press, 2004), et de nombreux articles. Actuellement à l’Institut d’Études Avancées à Paris, il interviendra sur son nouveau projet, sous le titre “L’Histoire de Trois Caméléons: l’Animal entre la littérature et la science sous Louis XIV”.

Septième séance: mardi 7 février. Invité : Jean-Luc Guichet. Directeur de programme au Collège International de Philosophie (Paris) de 2004 à 2010, il enseigne actuellement à l’IUFM de Beauvais (Université de Picardie Jules Verne). Son dernier ouvrage (janvier 2012) s’intitule Problématiques animales – Théorie de la connaissance, Anthropologie, Éthique et Droit, Puf/CNED. Il a également publié sur la question de l’animal : Traité des animaux, Condillac (commentaire de l’oeuvre), Ellipses, 2004 ;Rousseau, l’animal et l’homme. L’animalité dans l’horizon anthropologique des Lumières, Cerf, 2006 ;Usages politiques de l’animalité (dir.), L’Harmattan, 2008 ; Douleur animale, douleur humaine, (dir.), Quae, 2010 ; De l’animal- machine à l’âme des machines – querelles biomécaniques de l’âme (XVIIe-XXIesiècles) (dir.), Publications de la Sorbonne, 2010 ; Dix-huitième siècle, 42 (L’animal des Lumières, codir.), 2010. Ses recherches, portant sur le lien homme-animal de l’âge classique à nos jours et sur les différents aspects de la pensée de Rousseau et des Lumières, abordent également des questions contemporaines d’anthropologie, de bioéthique et d’éthique de l’environnement.

Sixième séance: mardi 10 janvier 2012. Invité : Frédéric Worms. Professeur à l’université de Lille III et directeur du Centre international d’étude de la philosophie française contemporaine à l’ENS, il a notamment publié Bergson ou les deux sens de la vie (PUF, 2004), La Philosophie en France au XX° siècle.Moments (Gallimard, Folio-Essais inédits, 2009), Le Moment du soin. À quoi tenons-nous ? (PUF, Éthique et philosophie morale, 2010), et travaille actuellement sur les relations vitales et morales, et sur le moment présent, entendu comme moment du vivant. Il interviendra sur ” L’idée de vie aujourd’hui et le moment du vivant : l’exemple de la littérature (œuvre-témoignage, autofiction, récit de vie) “.

Cinquième séance : mardi 22 novembre 2011. Invitée : Marika MoisseeffEthnologue et psychiatre, chargée de recherche au CNRS rattachée au Laboratoire d’anthropologie sociale, elle a publié Un long chemin semé d’objets cultuels : le cycle initiatique aranda (Éditions de l’EHESS, 1995), An Aboriginal Village in South Australia (Aboriginal Studies Press, 1999) et de nombreux articles. Elle interviendra sur « Nature contre culture ou le pouvoir animalisant de la viviparité dans la science-fiction ».

Quatrième séance : mardi 27 septembre 2011. Invité : Charles Martin-Fréville. Enseignant-chercheur en philosophie à l’Université d’Amiens, son travail porte sur le rapport entre éthologie et écologie, et sur l’idée d’une métaphysique de l’animalité. Il a publié une nouvelle traduction de Milieu animal et milieu humain (Payot et Rivages, 2010) et co-anime actuellement (avec Anne Le Goff) un séminaire mensuel à l’ENS consacré à la philosophie de l’animalité ; le thème de cette année est “Le point de vue animal”.

Séminaire 2010-2011

Troisième séance « hors les murs » : mardi 24 mai 2011.

Cette séance a eu lieu au Jardin des Plantes, sous la forme d’une visite commentée de Jacques Rigoulet. Ancien directeur de la Ménagerie du Jardin des Plantes (2004-2009), Vétérinaire, Jacques Rigoulet est dorénavant expert du Muséum pour la Convention de Washington, Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore menacées d’extinction (encore appelé CITES). Dernière publication : « Une naissance particulière chez les primates non-humains », Encyclopédie La Naissance : histoire, culture et pratiques d’aujourd’hui (René Frydman et Myriam Szeier dir., Albin Michel, 2010).Chris Herzfeld (philosophe, anthropologue des sciences et photographe) est intervenue au début de la séance pour commenter son exposition à la Ménagerie du jardin des Plantes (9 avril au 31 juillet 2011). Un aperçu de cette exposition est consultable sur http://www.chrisherzfeld.com/

Deuxième séance : mardi 1er février 2011. Invité : Raymond Bellour. Chercheur, écrivain, directeur de recherche émérite au CNRS, responsable de l’édition des OEuvres complètes d’Henri Michaux dans la Pléiade, il est l’auteur en particulier de L’Analyse du film (1979; Calmann-Levy 1987), L’Entre-Images. Photo, Cinéma, Vidéo (La Différence, 1990) et L’Entre-Images 2. Mots, Images (P.O.L., 1999), Le Corps du cinéma. Hypnoses, Émotions, Animalités (P.O.L., 2009). Membre de la revue de cinéma Trafic.

Première séance : mardi 7 décembre 2010. Invité : Dominique Lestel. Philosophe de terrain à l’École normale supérieure (Département d’Études Cognitives & Archives Husserl) et directeur de l’équipe « Éco-éthologie et Éthologie cognitive » du Laboratoire d’Éco-anthropologie & Ethnobiologie du Muséum National d’Histoire Naturelle. Il a notamment publié L’Animalité. Essai sur le statut de l’humain (Hatier, 1996; rééd. Les Cahiers de L’Herne, 2007), Paroles de singes. L’impossible dialogue homme/primate (La Découverte, 1995), Les Origines animales de la culture (Flammarion, 2001 et 2003), L’Animal singulier(Seuil, 2004), Les Amis de mes amis (Seuil, 2007), L’Animal est l’avenir de l’homme (Fayard, 2010), et, avec Thierry Bardini, Voyage au-delà de l’espèce (Dis Voir, 2010).

Le séminaire “L’animal entre sciences et littérature” constitue un développement du séminaireMots/Animaux  mené dans le cadre du programme Animalittérature de  l’EA “Écritures de la modernité” (Université Paris 3).

Audrey Lasserre

Chargée de mission

More Posts