Anne Simon – Catherine Vincent | Entretien sur la zoopoétique | Le Monde | 7 sept. 2019

Illustration de l’entretien par Christelle Enault

Le Monde vient de publier un entretien dans lequel Anne Simon répond aux questions de Catherine Vincent, notamment à propos de la zoopoétique.


« Je suis traversée par ce qu’on inflige au vivant »

ENTRETIEN | Spécialiste de Proust, la chercheuse s’intéresse aux procédés par lesquels un auteur met en scène le monde animal.

Anne Simon, 53 ans, est directrice de recherche au CNRS. Spécialiste de Proust auquel elle a consacré quatre ouvrages, elle a en parallèle orienté son travail sur le vivant et l’animalité en littérature, initiant et développant en France un champ de recherche appelé « zoopoétique ». Rattachée au Centre de recherches sur les arts et le langage (CRAL) de l’Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS), elle anime depuis 2010 le projet Animots, qui vise, au croisement des sciences humaine et des sciences du vivant, à « étudier les bêtes à l’intérieur de la littérature, et donc à l’intérieur des mots ». Convaincue de la puissance de l’interdisciplinarité, elle étend sa réflexion aux dimensions socio-politiques et éthiques de la question animale.

Pour accéder à l’entretien (réservé aux abonnés du quotidien).



Citer ce billet
Marie Vigy (2019, 7 septembre). Anne Simon – Catherine Vincent | Entretien sur la zoopoétique | Le Monde | 7 sept. 2019. Animots. Consulté le 27 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/b6qi

Marie Vigy

Rédaction et aide à la conception du carnet.

More Posts

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search