Et que demandent-ils ? À y devenir quelque chose | A. Imhoff et K. Quirós | Biennale de Lyon | 18 sept.-5 janv. 2019

English below

” Et que demandent-ils ? À y devenir quelque chose”

Une installation vidéo et sonore signée  Aliocha Imhoff & Kantuta Quirós (le peuple qui manque) produite par la Biennale de Lyon

Du 18 septembre 2019 au 5 janvier 2020
15ème Biennale de Lyon « Là où les eaux se mêlent » (côté Usines Fagor)

En janvier 1789, la publication d’un pamphlet de l’abbé Joseph Sieyès Qu’est-ce que le Tiers-État?, débutait ainsi: « 1) Qu’est-ce que le Tiers-Etat ? — Tout. 2) Qu’a-t-il été jusqu’à présent dans l’ordre politique ? — Rien. 3) Que demande-t-il ? — A y devenir quelque chose. »

Que se passerait-il si au terme d’une révolution écologique, ceux qui « conjuguent les verbes en silence » – les plantes, les animaux, les forêts – ceux qui agissent sur nous autant que nous agissons sur eux entraient à leur tour, officiellement, en politique ? Si les Etats Généraux de 1789 se trouvaient aujourd’hui actualisés, non plus seulement contre les privilèges, mais pour un accueil de tous les êtres qui habitent le monde, quelles seraient alors la forme de ce parlement élargi, ses procédures de représentation, de traduction, de citoyenneté, de diplomatie ?

Dans un fragment de décor emprunté à Philippe Quesne, cette installation invite à une remise à plat des politiques et poétiques énonciatives.

Avec Mark Alizart, Yves Citton, Joanne Clavel, Emanuele Coccia, Jacques Demarcq, Marielle Macé, Virginie Maris, Corine Pelluchon, Jacopo Rasmi, Anne Simon, Camille de Toledo, Sophie Wahnich

Image : Aurélien Py, Prisca Bourgoin, Aliocha Imhoff & Kantuta Quirós I Son : Martin Descombels, Aliocha Imhoff I Montage et étalonnage : Aliocha Imhoff & Kantuta Quirós I Remerciements : Claire Moulène, Yoann Gourmel, Isabelle Bertolotti, l’équipe curatoriale du Palais de Tokyo, Eva Maréchal.

https://www.biennaledelyon.com/

« Et que demandent-ils ? À y devenir quelque chose »

« What does it desire to be?
To become something »

A video and sound installation by
Aliocha Imhoff & Kantuta Quirós (le peuple qui manque / a people is missing) produced by the 15th Biennale de Lyon

From September 18, 2019 to January 5, 2020
15th Lyon Biennale “Where the waters comes together with other water” (Fagor Factory venue)

In January 1789, the pamphlet is organized around three hypothetical questions and Sieyès’ responses. The questions and responses are: What is the Third Estate? Everything. What has it been hitherto in the political order? Nothing. What does it desire to be? To become something…”

What would happen if, at the end of an ecological revolution, those who “conjugate verbs in silence” – plants, animals, forests – those who act on us as much as we act on them – officially entered in politics in their turn? If the Estates General of 1789 were to be updated today, not only against privileges, but for a welcome for all the beings who inhabit the world, what would then be the form of this enlarged parliament, its procedures of representation, translation, citizenship, diplomacy?

In a fragment of a set borrowed from Philippe Quesne, this installation invites us to rethink our enunciative policies and poetics.

With Mark Alizart, Yves Citton, Joanne Clavel, Emanuele Coccia, Jacques Demarcq, Marielle Macé, Virginie Maris, Corine Pelluchon, Jacopo Rasmi, Anne Simon, Camille de Toledo, Sophie Wahnich

« What does it desire to be? To become something »

Anne Simon

Anne Simon est Directrice de recherche au CNRS. Spécialiste de lettres et de philosophie, elle est responsable du CIEPFC à l'ENS, où elle anime les carnets PhilOfr, Animots, Pôle Proust et Prix Recherche au présent.

More Posts - Website

Follow Me:
FacebookLinkedIn


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search