Nous la mangerons, c’est la moindre des choses | Elsa Maury | Film documentaire | 26 nov 2020 | Bruxelles

Film présenté lors du 39e festival international Jean Rouch du 13 novembre au 6 décembre 2020, festival en ligne.

Synopsis:

Nathalie, bergère dans le Piémont cévenol, apprend à tuer ses bêtes. Ses gestes sont ceux d’une éleveuse qui aime et qui mange ses moutons avec attention. Elle est prise sans relâche dans une interrogation à propos des manières de bien mourir pour ces êtres qui nous font vivre. Quel goût a la tendresse ? 

A propos de la réalisatrice:

Née en 1987, Elsa Maury est plasticienne et chercheuse en arts plastiques. Son travail porte sur des formes de récits articulés à l’écologie pragmatique (philosophie et anthropologie), avec une attention particulière pour les êtres non-humains ou autres laissés pour compte de la Grande Histoire. Nous la mangerons, c’est la moindre des choses a été réalisé dans le cadre d’une thèse intitulée Entre art et ethnographie, raconter et rendre compte de pratiques de vies et de morts (élevage et abattage) à l’ERG-Uliège.

Production, Distribution : Centre vidéo de Bruxelles (Belgique)

Projection le 26 novembre 2020 dans le cadre du Mois du Doc, suivie d’une discussion avec la réalisatrice Elsa Maury et le FIAN (anciennement Food First Information and Action Network) Belgium, au Centre Culturel Jacques FranckChaussée de Waterloo 94, 1060 Saint-Gilles, Bruxelles

 

Flora Souchard

ENS de Lyon/EHESS. Docteure en littérature française. Dynamique animale en poésie moderne et contemporaine.

More Posts - Website


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search