L’esthétique de la charogne | France culture | 11 fév. 2019

Salvador Dali, El caballo muy alegre (Le cheval très joyeux)

L’esthétique de la charogne, France culture, Les Chemins de la philosophie, par Adèle Van Reeth

En partant de “tout ce qui grouille, fourmille, se désagrège”, le philosophe Hicham-Stéphane Afeissa dresse une histoire de l’art de la charogne, des illustrations anatomiques du 18ème siècle jusqu’aux sculptures contemporaines moisies de Jean-Michel Blazy. Comment représenter l’insoutenable ?

Ignoble, dégoutant, épouvantable est le corps mort. La décomposition suscite le plus souvent chez celui qui la rencontre dans la vie un sursaut effaré, une répulsion immédiate. Pourtant les poètes, les artistes, les moralistes qui se sont penchés sur ces restes décourageants ont su leur trouver parfois une beauté singulière. Non pas seulement par fascination morbide, mais au fond par le spectacle édifiant pour l’esprit et pour l’œil de la métamorphose du monde. Hicham Stéphane Afeissa vient d’écrire à ce sujet un livre passionnant, érudit, spectaculaire où il conduit cet état limite de la matière, entre la forme et l’informe au seuil d’une esthétique particulière celle de la charogne. C’est son titre. Esthétique de la charogne. Il ne s’agit pas de s’ébahir du laid mais d’accueillir l’irregardable comme une beauté nouvelle qui suppose une réorganisation de nos catégories.

Hicham-Stéphane Afeissa, Esthétique de la charogne, Dehors, 2018.

Hicham-Stéphane Afeissa est agrégé, docteur en philosophie et docteur en géosciences & environnement. Il est l’auteur d’une dizaine de livres et d’une cinquantaine d’articles et de contributions à des ouvrages collectifs, et a également réalisé de nombreuses traductions à partir de l’anglais et de l’allemand. Il publiera en janvier 2021 un Manifeste pour une écologie de la différence aux éditions Dehors.

Liste des travaux publiés et CV complet disponibles sur le site Animots.



Citer ce billet
vincentlecomte (2019, 26 novembre). L’esthétique de la charogne | France culture | 11 fév. 2019. Animots. Consulté le 20 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/b6ra

vincentlecomte

Vincent Lecomte est artiste, chercheur et enseignant en esthétique. Sa thèse, « Un Penser animal à l’œuvre », étudie les façons dont l’art convoque l’animal pour mettre en évidence d’autres consciences possibles du monde.

More Posts - Website

Follow Me:
FacebookLinkedIn

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search