Marion Zilio | Le livre des larves | sept. 2020

Larve d’éristale sur une feuille de choux. P. & M. Guinchard

Marion Zilio, Le livre des larves. Comment nous sommes devenu.e.s nos proies, 13.5 x 20 cm, 204 pages, Paris, PUF, 2020.

Il n’y a rien de plus répugnant qu’une larve. Pourtant, leur grouillement anonyme, dénué de toute pensée, exprime un état fondamental du monde : celui de la transformation permanente de la vie. Plonger dans le monde des larves, c’est plonger dans le cœur mouvant, luisant, blafard, de la matière dont tout est fait, à commencer par nous. Mais, en nous en rapprochant, ce n’est pas une horreur que le spectacle des larves révèle. Au contraire, elles nous apprennent que la putréfaction dont elles sont le symbole dessine la scène d’un devenir autre, où le plus hideux reçoit la chance de donner naissance au plus beau. À la fois esthétique, éthique, économique, politique et ontologique, nourri d’art, d’entomologie, de culture populaire et des derniers développements de la pensée contemporaine, le Livre des larves est une traversée fascinante de l’espace paradoxal où naissent et croissent les larves, et où s’effondrent les évidences les mieux partagées à propos de ce que nous croyons être. Car nous ne sommes rien d’autre, en réalité, qu’une larve qui a réussi.

Docteure en Esthétique, Sciences et Technologies des Arts de l’Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis, Marion Zilio est également chercheuse et chargée de cours dans l’UFR Art, Philosophie et Esthétique. Elle mène une activité de critique d’art (Print, On line, art press, parisART, Inferno…) et conduit des projets en tant que consultante et commissaire d’exposition indépendante (membre C-E-A / Commissaires d’exposition associés). Elle a été Directrice Artistique hors les murs de la Foire Internationale YIA Art Fair #07 en 2016, où elle travaillait en dialogue avec le réseaux Marais Culture +.

vincentlecomte

Vincent Lecomte est artiste, chercheur et enseignant en esthétique. Sa thèse, « Un Penser animal à l’œuvre », étudie les façons dont l’art convoque l’animal pour mettre en évidence d’autres consciences possibles du monde.

More Posts - Website

Follow Me:
FacebookLinkedIn


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search