Christine Van Acker | La Bête a bon dos | Corti | 2018

Christine Van Acker, La Bête a bon dos, Paris, José Corti, 2018, coll. Biophilia, 183 pages

Quand la bête humaine devient un mauvais sujet jusqu’à devenir sa bête noire, Christine Van Acker observe plutôt les autres animaux. Elle les accompagne un bout de chemin, écoute leurs voix, se glisse en eux, essaie de les voir au plus près de ce qui les anime. Elle emprunte ensuite les voies de la littérature pour tenter de les soulager de la charge que nous leur avons mise sur le dos à leur insu afin que puisse advenir un instant la présence nue de ces autres bêtes débarrassées de nous. Dans ces courtes chroniques, pleine d’humour et, mine de rien, très sérieusement documentées, on rencontrera des tardigrades, des limaces, des oiseaux, des cochons, …, et quelques individus étranges.

On entrera dans ce livre au hasard, de la même manière qu’on atterrit dans l’herbe ou qu’on est soudain mis en présence d’un oiseau de nuit. Ne bougez pas, les surprises jaillissent. Un écureuil crie à l’auteure de passer son chemin : «On le dirait à vapeur quand il lance sa colère comme une toux.» Une chienne égarée est rendue à son maître, un chasseur : «Elle nous a laissé son odeur, celle du crime et de la peur.» Claire Devarrieux | Libération | 21 février 2018

Un pied en France, un pied en Belgique, Christine Van Acker, issue d’une famille de bateliers, navigue d’un genre à l’autre (poésie, roman, nouvelles, théâtre…), dans un bercement doux-amer empreint d’audace, de rêveries, d’espièglerie. Autant, elle aime jouer avec le sens des mots, autant elle se méfie et dénonce ceux qui détournent leur sens à nos dépends. Cette grande oreille, comme elle aime s’appeler, réalise des documentaires, écrit des fictions qui sont diffusées sur les ondes de la RTBF, de Radio France et de la RSR. Elle anime et organise des ateliers d’écriture (dont le cycle « infuser la science et écrire » où sciences et littérature se réunissent en une association à bénéfices réciproques).

Pour en savoir plus, consulter le site : Les Grands Lunaires.

Christine Van Acker


Citer ce billet
vincentlecomte (2018, 30 mars). Christine Van Acker | La Bête a bon dos | Corti | 2018. Animots. Consulté le 27 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/b6m4

vincentlecomte

Vincent Lecomte est artiste, chercheur et enseignant en esthétique. Sa thèse, « Un Penser animal à l’œuvre », étudie les façons dont l’art convoque l’animal pour mettre en évidence d’autres consciences possibles du monde.

More Posts - Website

Follow Me:
FacebookLinkedIn

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search