Démocraties animales | mini-série d’Emma Baus | Arte | Juin 2021

Episode 1: Le peuple gouverne

Ce premier volet part à la rencontre d’espèces animales européennes composées de dizaines, centaines, voire milliers d’individus, tous consultés lorsqu’il s’agit de prendre des décisions pour la communauté.

En effet, les scientifiques ont découvert voici une dizaine d’années que ces animaux, chacun à leur manière, votaient. Ce fonctionnement démocratique est un gage de survie plus efficace pour le groupe que lorsqu’il est dirigé par un unique leader, pas toujours conscient des besoins de tous ses congénères.

Episode 2: Le chef consulte

Sur le continent africain, dans de nombreuses sociétés animales, y compris les plus hiérarchisées, le chef consulte les membres de son groupe avant d’agir. Chez les babouins, par exemple, l’autorité du dominant a des limites puisqu’il est capable de se plier à la décision de ses congénères lorsqu’il s’agit, notamment, de choisir la direction vers laquelle aller.

Cette découverte remet en question les croyances sur le monde animal, qui, bien loin d’être régi par la seule “loi de la jungle”, fait de la coopération l’essence de sa survie.

Le magazine Géo consacre un article en ligne à la mini-série.

 

 



Citer ce billet
Flora Souchard (2021, 25 juin). Démocraties animales | mini-série d’Emma Baus | Arte | Juin 2021. Animots. Consulté le 12 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/b6wi

Flora Souchard

ENS de Lyon/EHESS. Docteure en littérature française. Dynamique animale en poésie moderne et contemporaine.

More Posts - Website

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search