Biomorphisme. Approches sensibles et conceptuelles des formes du vivant | NAIMA | juin 2021

Biomorphisme. Approches sensibles et conceptuelles des formes du vivant, Coédition Naima et Aix-Marseille Université/Centre Gilles Gaston Granger, 45 contributions, 1029 pages, 400 images, 8 vidéos d’artistes et conférences thématiques du colloque.

À la fois catalogue d’une exposition et actes d’un colloque qui se sont tenus tous deux à Marseille en 2018-2019, ce livre fait le point sur les travaux d’un groupe d’artistes, de scientifiques, de philosophes et d’historiens réunis autour de l’étude des formes du vivant ou « biomorphisme ».

Cet ouvrage, résolument transdisciplinaire et étranger à toute hiérarchisation entre les propositions artistiques et scientifiques, s’ordonne selon cinq thématiques : la morphogenèse comme champ d’étude transdisciplinaire; les enjeux politiques et écologiques du bio- morphisme; l’empathie et l’expérience psycho-esthétique des formes du vivant ; la poétique de l’imaginaire matériel; les métamorphoses du concept esthétique de biomorphisme.

Il entend ainsi participer tant au renouveau de la pensée théorique sur le vivant qu’à une nécessaire reviviscence de notre sensibilité vis-à-vis des multiples formes dont participe ce dernier, s’attachant par là même à jeter les bases d’une «éco-esthéthique» dans le contexte de la crise écosystémique actuelle.

Contributeurs : Jean Arnaud, Pierre Baumann, Julien Bernard, Damien Beyrouthy, Simona Bodea, Luciano Boi, Peter Briggs, Xavier Caubit, Amélie de Beauffort, Nathalie Delprat, Vincent Fleury, Karin Graff, Zoë Hagel, Edward Juler, Carlos Lobo, Giuseppe Longo, Fabrice Métais, Maël Montevil, Baptiste Morizot, Daniel Papillon, Julie Pelletier, Sylvie Pic, Andrea Pinotti, David Romand, Barbara Sarreau, Stéphane Schmitt, Teruhisa Suzuki.



Citer ce billet
vincentlecomte (2021, 1 juillet). Biomorphisme. Approches sensibles et conceptuelles des formes du vivant | NAIMA | juin 2021. Animots. Consulté le 21 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/b6wn

vincentlecomte

Vincent Lecomte est artiste, chercheur et enseignant en esthétique. Sa thèse, « Un Penser animal à l’œuvre », étudie les façons dont l’art convoque l’animal pour mettre en évidence d’autres consciences possibles du monde.

More Posts - Website

Follow Me:
FacebookLinkedIn

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search