Aux frontières de l’humain | Musée de l’Homme | 31 octobre 2021 – 30 mai 2022

Les progrès technologiques ont permis de réparer notre corps biologique et d’accroître nos potentiels physiques et intellectuels, mais jusqu’où peut-on aller tout en restant humain, individuellement et collectivement ? N’avons-nous pas compromis notre propre avenir en malmenant la planète au nom du progrès ?

Un parcours en 6 parties, encadrées par un prologue et un épilogue, vous invite à réfléchir à ces grands questionnements. Chaque partie aborde une thématique précise et vous plonge dans une ambiance particulière, faisant cohabiter des œuvres d’art contemporain, des objets muséographiques, des dispositifs multimédias et des projections audiovisuelles. 

JE SUIS UN ANIMAL D’EXCEPTION  

Sommes-nous des êtres à part dans le monde du vivant ? Sommes-nous supérieurs aux autres animaux ? Alors qu’il devient difficile de définir le propre de l’Homme, les sensibilités à l’égard des animaux s’expriment et leur défense se radicalise.  

JE SUIS UN CHAMPION  

La marionnette de Zinedine Zidane de l’émission “Les Guignols de l’info” vous accueille dans cette section dynamique : place aux sports, aux performances des champions qui repoussent les limites de leur corps biologique par l’entraînement physique et mental, par la créativité, mais aussi grâce à l’innovation technique.  

JE SUIS UN CYBORG 

Dans une ambiance futuriste, vous entrez dans le monde imaginaire des super héros bardés de métal et dans la réalité des innovations technologiques : prothèses, exosquelettes, implants… Le cyborg est un humain réparé, augmenté ou connecté. Certaines formes d’hybridation sont invasives et modifient le corps de l’individu de manière irréversible. 

JE SUIS UN MUTANT  

Changement de décor : dans cette section aux allures de laboratoire, vous atteignez un degré supplémentaire ! Au-delà de la recherche de l’individu parfait, il pourrait devenir possible de modifier l’espèce humaine en ayant recours aux biotechnologies. Mais quels sont leurs impacts sur l’être humain ? Qu’en est-il des problèmes moraux qui en découlent ?  

JE SUIS IMMORTEL 

La science peut-elle nous faire espérer l’immortalité ? Peut-on augmenter les capacités humaines jusqu’à ne plus mourir ? La démographie, la médecine et l’anthropologie sont convoquées pour mettre en perspective les données scientifiques, les rites funéraires et les croyances, jusqu’aux promesses d’éternité des transhumanistes.

ON VA TOUS Y PASSER 

Après avoir rêvé d’immortalité, vous serez ramené à la réalité d’une planète en si mauvais état que son devenir apparaît incertain. Cette dernière partie annonce pour l’humanité toute entière des lendemains peu enchanteurs sur une planète malade, avant toutefois d’envisager, dans l’épilogue, les possibilités d’un avenir commun. 

Commissariat d’exposition

Kinga Grege, muséographe, cheffe de projet
Judith Naslednikov, muséographe, cheffe de projet adjointe

Commissariat scientifique

Frédérique Chlous – ethnologue, professeure au Muséum national d’Histoire naturelle
Evelyne Heyer – anthropologue, professeure au Muséum national d’Histoire naturelle
Benjamin Pichery – réalisateur – INSEP
Isabelle Queval – philosophe, enseignante – chercheuse – INSHEA
Patrick Roult – chef du pôle Haut niveau – INSEP
Jean-François Toussaint – médecin cardiologue – IRMES2

Image: Œuvre du chimpanzé Congo, 4th painting session, 30th of May 1957, MNHN, J.-C. Domenech

 

Flora Souchard

ENS de Lyon/EHESS. Docteure en littérature française. Dynamique animale en poésie moderne et contemporaine.

More Posts - Website


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search