Entretien d’Anne Simon avec Baptiste Lanaspèze | Bibliothèque L’Alcazar | Marseille | 22 oct. 2021

Après sa randonnée en bilbliothèque en 2019 sur l’invitation de Guillaume Fayard, Anne Simon est de retour à la bibliothèque de l’Alcazar. Elle s’entretient avec son éditeur Baptiste Lanaspèze pour présenter son essai de zoopoétique Une bête entre les lignes paru en 2021 aux éditions Wildproject.

Entre les lignes de nos textes, de nos cultures et de nos vies, se glissent des bêtes – familières ou indifférentes, souveraines ou effroyables. Anne Simon aborde la richesse de nos relations aux animaux à travers les récits et les rêves des écrivains.

Si la littérature est apte à évoquer la puissance et la diversité des vies animales, c’est que la langue et l’écriture elles-mêmes, souvent considérées comme des « propres » de l’espèce humaine, se découvrent traversées par l’animalité. La langue permet d’accéder aux bêtes qui, soufflant et traçant leurs histoires de vie et de survie à même le monde, nous ont peut-être appris à lire.

Entre le temps immémorial de notre évolution avec les bêtes sauvages et le temps contemporain de la destruction animale, Anne Simon explore les livres-arches qui prennent soin du langage et déploient les mondes fascinants auxquels nous ouvrent les autres vivants.

Ces voyages imaginaires – en dialogue avec des travaux d’historiens, d’anthropologues ou de philosophes – ouvrent nos galaxies mentales et nous permettent de renouveler, au plus intime, notre entrelacement avec ces vies différentes.


Anne Simon est directrice de recherche au CNRS, rattachée à la République des Savoirs (CNRS-ENS-Collège de France \ PSL). Spécialiste de Proust, elle a orienté depuis deux décennies son travail sur le vivant et l’animalité en littérature, initiant un nouveau sujet de recherche, la zoopoétique.

 

Télécharger le Dossier de presse


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search