Revue Billebaude n°19 | Architectures animales | nov. 2021

Revue Billebaude n°19, Anne de Malleray (dir.), Paris, Glenat,  3 Novembre 2021, 96 pages, 19.90 €

Quand les animaux rivalisent avec les architectes !

Comment les animaux construisent-ils leurs habitats ? Comment y vivent-ils, en couple, en famille ou en société élargie ?

Pour y répondre nous nous intéresserons à des espèces et des milieux divers : les termites, les castors dont les architectures façonnent le paysage, les rats des moissons qui tissent leurs nids en hauteur entre deux épis, les républicains sociaux, dont les nids peuvent loger plusieurs centaines d’individus… Ce numéro sera consacré aux architectures animales dans la diversité de leurs formes, de leurs modes de construction et de leurs fonctions. En les observant, nous chercherons à mieux comprendre les relations entre congénères ou entre espèces.

Comment, nos architectures humaines peuvent-elles s’adapter aux présences animales ? Comment leurs manières d’habiter nous inspirent-elles ? Ce numéro accompagnera l’exposition de l’artiste Eva Jospin, qui proposera une carte blanche au musée de la Chasse et de la Nature en octobre 2021 et sera au coeur d’une saison thématique sur les architectures naturelles dans la programmation du musée.

Les contributeurs : Raphaël Abrille, François Azambourg, Guillaume Barbareau, Richard Barnes, Sébastien Blache, Pauline Briand, Clara Claus, Philippe Cognée, Bruno Corbara, Diego Delso, Aganetha Dyck, Richard Dyck, Sophie Fernandez, Christine Germain-Donnat, Eva Jospin, Petra Kaczensky, Erick Lundgren, Michael Lundgren, Baptiste Morizot, Gaëlle Lepage, Michel Pichon, Élise Rigot, Noémie Sauve, Anne Simon, Charles Stépanoff, Lucienne Strivay, Cole Swanson, Francis Tabouret, Geoffroy de la Tullaye, John Wolseley



Citer ce billet
vincentlecomte (2021, 4 novembre). Revue Billebaude n°19 | Architectures animales | nov. 2021. Animots. Consulté le 21 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/b6xt

vincentlecomte

Vincent Lecomte est artiste, chercheur et enseignant en esthétique. Sa thèse, « Un Penser animal à l’œuvre », étudie les façons dont l’art convoque l’animal pour mettre en évidence d’autres consciences possibles du monde.

More Posts - Website

Follow Me:
FacebookLinkedIn

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search