Anne Simon | Le vivant, ou les vivants ? De la diversité animale en littérature | Passerelles | Paris | 15 déc. 2021

 

Mercredi 15 décembre (20h)

Le vivant, ou les vivants? De la diversité animale en littérature

par Anne Simon

 

Entre les lignes de nos textes, de nos cultures et de nos vies, les bêtes, plurielles, se glissent, familières, indifférentes, souveraines ou effroyables. Si la littérature est apte à évoquer la puissance et la profusion des vies animales, c’est que le langage et l’écriture, sont souvent considérés comme des “propres” de l’espèce humaine, se découvrent traversés par l’animalité. La langue poétique permet d’accéder aux bêtes qui, soufflant et traçant leurs histoires de vie et de survie à même le monde, nous ont peut-être appris à lire. la zoopoétique s’attache dès lors à restituer nos entrelacements multiples avec les autres vivants.

Directrice de recherche au CNRS, Anne Simon anime au sein du centre « République des savoirs » le Pôle Proust et le carnet Animots, dédié aux études littéraires et artistiques animales. Pionnière de la « zoopoétique », elle vient de publier Une bête entre les lignes, aux Editions Wildproject. Elle a aussi écrit quatre essais sur Proust, dans l’œuvre duquel elle a découvert de nombreux et insolites animaux.

Passerelles – Salon d’Hauteville, 21 rue d’Hauteville, 75010 Paris.
Fond de cour à gauche, 1er étage.

Inscription obligatoire : https://www.ariane-et-passerelles.fr/

Anne Simon

Anne Simon est Directrice de recherche au CNRS. Spécialiste de lettres et de philosophie, elle est responsable du CIEPFC à l'ENS, où elle anime les carnets PhilOfr, Animots, Pôle Proust et Prix Recherche au présent.

More Posts - Website

Follow Me:
FacebookLinkedIn


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search