Vincent Lecomte et Dominique Lestel | Retours à l’animal(ité): perspectives posthumanistes | Visio/Lisbonne | 16 déc. 2021

Vincent Lecomte et Dominique Lestel, Université Nouvelle de Lisbonne,16 décembre 2021, en ligne, 17h (Lisbonne) / 18h (Paris)

Dominique Lestel (École Normale Supérieure), « Le zoo-futurisme comme perspective post-animaliste »

Vincent Lecomte (Université de Saint-Étienne), « L’art contemporain à l’épreuve de l’animal »

 

Formulaire d’inscription

Lien pour la visioconférence : https://tinyurl.com/2p9ebem5

 

Organisation : Carlos Carreto et Marcia Neves, Université Nouvelle de Lisbonne

L’homme occidental a lutté pendant des siècles contre sa propre animalité, en se réfugiant dans la civilisation et la culture pour éviter le retour aux origines ou à un degré zéro de la nature humaine. Il s’est servi de son extraordinaire capacité de transformation du vivant en général (qui, d’ailleurs, le distingue des autres animaux) pour créer de nouvelles formes de vie qui ont bouleversé la nature même et la théorie du sujet-animal. En effet, l’émergence d’une robotique autonome et des manipulations de l’être vivant par la biotechnologie ont donné naissance à des créatures hybrides qui sont venues brouiller les frontières entre l’artificiel et le naturel, l’humain et l’inhumain, obligeant l’anthropos à se repenser au miroir de (son) animalité et à reconsidérer aussi ses rapports avec les autres animaux, humains et non humains. Il devient, donc, urgent de repenser le futur de l’humanité à l’aune de nouvelles perspectives qui supposent, peut-être, le retour à l’animal(ité) ou même à une réanimalisation de l’humain.

C’est précisément autour de ces perspectives que se centrera le débat de cette session, qui contera avec l’intervention du philosophe Dominique Lestel, auteur de L’animal singulier (2004), L’animal est l’avenir de l’homme (2010), Nous sommes les autres animaux (2019) ou Machines Insurrectionnelles (2021), entre autres, et celle de Vincent Lecomte, théoricien d’art contemporain et artiste, auteur de L’art contemporain à l’épreuve de l’animal (2021). Cette session s’inscrit dans le cadre du projet REVIF (Rencontre d’Experts pour la Valorisation interdisciplinaire de la Francophonie – Agence universitaire de la Francophonie) et des activités de l’IELT (Institut d’études de littérature et de tradition), de l’Université Nouvelle de Lisbonne.

 

 

Anne Simon

Anne Simon est Directrice de recherche au CNRS. Spécialiste de lettres et de philosophie, elle est responsable du CIEPFC à l'ENS, où elle anime les carnets PhilOfr, Animots, Pôle Proust et Prix Recherche au présent.

More Posts - Website

Follow Me:
FacebookLinkedIn


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search