Hugh Raffles | Créatures de Tchernobyl, L’art de Cornelia Hesse‑Honegger | fév. 2022

Deux insectes déformés collectés à proximité de centrales nucléaires en Suisse. Aquarelles de Cornelia Hesse-Honegger, 1991 et 1995.
Hugh Raffles, Créatures de Tchernobyl, L’art de Cornelia Hesse‑Honegger, Marseille, Wildproject, 4 février 2022.

« Cornelia a ramassé ce spécimen non loin de la centrale nucléaire de Gundremmingen, dans le sud de l’Allemagne.
Comme la plupart des insectes qu’elle peint, il est déformé. Ici, c’est l’abdomen dont la forme est irrégulière, légèrement plissé sur son flanc droit. Cette difformité apparaît nettement au microscope.
Mais imagine un instant, me dit-elle, l’effet que doit faire une telle altération quand on ne fait qu’un demi-centimètre de long ! »

Ce livre retrace le destin d’une artiste qui a consacré sa vie à témoigner des désastres minuscules.

Hugh Raffles a grandi à Londres. Il a été conducteur d’ambulance, DJ, régisseur de théâtre, nettoyeur, commis de cuisine. Il vit à New York et enseigne l’anthropologie à The New School. Son œuvre pionnière lui vaut de nombreux prix, en sciences sociales, en écologie et en littérature.
Il est aussi l’auteur d’Insectopédie, dont la première édition française date de 2016 (réédité chez Wildproject en février 2022).
 
Cornelia Hesse‑Honegger


Citer ce billet
vincentlecomte (2022, 22 janvier). Hugh Raffles | Créatures de Tchernobyl, L’art de Cornelia Hesse‑Honegger | fév. 2022. Animots. Consulté le 27 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/b6yu

vincentlecomte

Vincent Lecomte est artiste, chercheur et enseignant en esthétique. Sa thèse, « Un Penser animal à l’œuvre », étudie les façons dont l’art convoque l’animal pour mettre en évidence d’autres consciences possibles du monde.

More Posts - Website

Follow Me:
FacebookLinkedIn

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search