Bruno David et Guillaume Lecointre | Le monde vivant | Grasset | mai 2022

Bruno David et Guillaume Lecointre, Le monde vivant, Paris, Grasset, 25/05/2022, 345 pages.

Microscopique ou gigantesque, végétal ou animal, parfois difficile à comprendre ou à toucher, beau, troublant, souvent incompris : il nous entoure, nous accompagne, nous fascine, et pourtant nous le méconnaissons : c’est le monde vivant. Pour qui s’y intéresse avec la connaissance scientifique, avec le regard et la plume de Bruno David, président du Muséum national d’Histoire naturelle, et de son complice Guillaume Lecointre, professeur au Muséum, c’est une plongée extraordinaire – comme une brève encyclopédie, malicieuse et profonde.
Eléphants arrivés d’Asie pendant la révolution française. Salamandre dont Maupertuis expérimenta la légende “à l’épreuve du feu” . Pauvre Dodo à mauvaise chair. Blob qui double de taille tous les jours, et qui s’endort pour échapper à la lumière ou la sécheresse. Rose de quarante millions d’années. Escargots aimé du Tsar mais caché sous la mousse. Espadon belliqueux et à température si variable. Sans oublier le chat, “potté” ou “philosophe de comptoir” , l’abeille tisserande ou charpentière…
Ni le gui, la mandragore, le pommier, le pistachier : une végétation proche et inconnue, que nous pouvons enfin comprendre et aimer. Reprenant ses chroniques passionnantes de France Culture, Bruno David ne nous parle pas patrimoine : une partie de cette magnifique diversité est menacée. En compagnie de Guillaume Lecointre, il nous parle de vie, d’évolution, mais aussi des femmes et des hommes, pacha d’Egypte ou roi inspiré, naturaliste célèbre ou aventurier de génie.
C’est l’histoire du monde et la nôtre, qui devrait être connue et aimée de tout citoyen-lecteur.


Citer ce billet
vincentlecomte (2022, 16 juin). Bruno David et Guillaume Lecointre | Le monde vivant | Grasset | mai 2022. Animots. Consulté le 27 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/b70p

vincentlecomte

Vincent Lecomte est artiste, chercheur et enseignant en esthétique. Sa thèse, « Un Penser animal à l’œuvre », étudie les façons dont l’art convoque l’animal pour mettre en évidence d’autres consciences possibles du monde.

More Posts - Website

Follow Me:
FacebookLinkedIn

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search