Expanded Nature. Écologies du cinéma expérimental | Les Presses du réel | 2022

 

Expanded Nature – Écologies du cinéma expérimental

Edité par Elio Della Noce et Lucas Murari

Conception graphique : Jean-Louis Chapuis (StudioWarmgrey)

 

Textes de Elio Della Noce, Scott MacDonald, Jean-Michel Durafour, Kim Knowles, Philip Hoffman & Janine Marchessault, Karel Doing, Chris Dymond, Alice Leroy, Rose Lowder, Chris Welsby, Yaniv Touati, Bidhan Jacobs, Lucas Murari, Teresa Castro, Colectivo Los Ingrávidos, Elizabeth A. Povinelli, Gérard Leblanc, Frédéric Brayard, Jacques Perconte, Vincent Deville, Lukas Brasiskis & Charlie Hewison.

Si les cinéastes expérimentaux « élargissent » le champ artistique par une exploration des puissances, des modes de diffusion ou même de performance de l’image animée, à l’ère de l’Anthropocène, ces pratiques contiennent l’espoir d’une toute autre expansion : élargir notre expérience de la nature.
Apposer des fleurs sur la pellicule, ensevelir le film, inventer des dispositifs d’observation, laisser la caméra être affectée par les forces naturelles, engager son corps filmant dans une relation symbiotique avec le milieu, reconstituer des écosystèmes à la projection : les écologie du cinéma expérimental proposées ici constituent des formes de pratiques et d’engagement qui éveillent à une sensibilité accrue au vivant grâce à des liens de coopération, confient aux autres existants les rôles de sujets et d’agents des processus filmiques, et enfin remodèlent l’économie de la fabrication du film. Se déploient ainsi des écologie de la perception, du médium, de la production et un multinaturalisme qui contribuent à restaurer notre lien sensible avec le vivant.
Abordant à la fois des questions techniques, esthétiques et anthropologiques du cinéma, Expanded Nature – Écologies du cinéma expérimental envisage la manière dont cinéastes et collectifs des différentes parties du globe font communauté avec les autres existants non-humains et œuvrent par leurs films à déconstruire le privilège humain. Au croisement des disciplines, anthropologues, philosophes, cinéastes et artistes, chercheurs et chercheuses en études visuelles se regroupent et investiguent une autre histoire du cinéma, écrite du point de vue de la nature.

Elio Della Noce est poète, réalisateur et doctorant-chercheur en études cinématographiques à l’université d’Aix-Marseille (LESA). Il est chargé d’enseignement en théories du cinéma, spécialisé dans l’étude des liens entre formes du vivant et cinéma expérimental.

Lucas Murari est programmateur indépendant et enseignant-chercheur en études cinématographiques, auteur d’une thèse de doctorat intitulée « Esthétique du non-humain : nature et cinéma expérimental » à l’Université Fédérale de Rio de Janeiro.

Table des matières



Citer ce billet
Anne Simon (2022, 15 juillet). Expanded Nature. Écologies du cinéma expérimental | Les Presses du réel | 2022. Animots. Consulté le 27 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/b710

Anne Simon

Anne Simon est Directrice de recherche au CNRS et Professeure à l'Ecole normale supérieure (Paris). Responsable du Centre international d'étude de la philosophie française–PhilOfr, elle anime les carnets PhilOfr, Animots, Pôle Proust et Prix Recherche au présent.

More Posts - Website

Follow Me:
FacebookLinkedIn

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search