Observer et décrire. Des insectes et des hommes | Y. Daniel et A. Montandon dir. | Minard | 2022

Observer et décrire. Des insectes et des hommes, Yvan Daniel et Alain Montandon dir., Paris, Minard, 2022

 

Observer dépend des instruments d’observation, mais il faut savoir quoi observer, pourquoi, dans quel but. Toute observation dépend des présupposés scientifiques et culturels de l’observateur. Il n’y a pas d’observation sans une description langagière qui présuppose l’outil linguistique approprié.

 

 

 

Présentation (extrait 1ere page) :

Pour prendre en considération l’éloignement entre l’humain et l’animal, et sans doute donc a fortiori l’animal quand il appartient auxdifférents ordres des insectes, la zoopoétique a cherché à remotiver ou à « déterritorialiser » son regard sur l’Autre et l’Ailleurs. Significativement, en ce sens, le titre du livre de Catherine Kerbrat-Orecchioni fait écho à l’essai de Tzvetan Todorov, Nous et les Autres, quand l’essai d’Anne Simon en revient à Victor Segalen, le théoricien d’une « esthétique du Divers », pour évoquer un « exotisme » qui résume le sentiment de l’altérité face
aux animaux et à leurs mondes. Il est possible d’émettre l’hypothèse que cette altérité se manifeste dans un sentiment d’étrangeté plus profond ou plus radical encore lorsqu’il surgit face aux mondes animaux de l’infime, quand la création littéraire doit investir des « microcosmos » fascinants – on songe ici à toutes les « petites bêtes » du film réalisé par Claude Nuridsany et Marie Pérennou en 1996, Microcosmos. Le Peuple
de l’herbe –, et se confronter à l’infinie variété des morphologies et des comportements insectoïdes.

L’humain peut-il, en faisant appel à son sens de l’observation, à ses intuitions et à son imagination, dire l’insecte, le décrire avec pertinence, en faire le protagoniste ou l’élément majeur d’une fiction, ou même adopter son point de vue ?

 

Sommaire
Pages 7 à 11
Daniel (Yvan), Montandon (Alain)
Pages 13 à 33
Montandon (Alain)

 

Pages 35 à 50
Pages 51 à 67
Pages 69 à 83
Pages 85 à 99
Pages 101 à 114
Antoine (Philippe)

 

Pages 115 à 130
Pages 131 à 153
Pages 155 à 171
Pages 173 à 190
Bouchet (Marie)

 

Pages 191 à 209
Pages 211 à 224
Pages 225 à 243
Pages 245 à 261
Natta (Marie-Christine)

 

Pages 263 à 278
Pages 279 à 283

 

Pages 285 à 289
Pages 291 à 292

Anne Simon

Anne Simon est Directrice de recherche au CNRS. Spécialiste de lettres et de philosophie, elle est responsable du CIEPFC à l'ENS, où elle anime les carnets PhilOfr, Animots, Pôle Proust et Prix Recherche au présent.

More Posts - Website

Follow Me:
FacebookLinkedIn


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search