Orietta Ombrosi et Corine Pelluchon | Le bestiaire philosophique de Jacques Derrida | PUF | 2022

 

Orietta Ombrosi, Corine Pelluchon, Le bestiaire philosophique de Jacques Derrida, Paris, PUF, 2022

Voici l’âne, le chat, et puis un chien au nom propre ; voici le bélier et le loup, et même une toute petite colombe ; sans oublier le serpent, la « bête » qui est déjà au commencement. Sur tout ce monde animal planent sans arrêt les grandes ailes de l’utopique Chimère, qui recueille aussi le chant du coq, annonciateur de ce jour prochain où les relations entre les hommes et les animaux seront enfin radicalement différentes.

Sommaire

Une introduction furtive. À l’heure du coq

Chapitre I Sans l’ânesse de Balaam
Sur la passion des animot(s)

1. Une question d’ânesse
2. De l’« Ecce homo » à l’« Ecce animot »
3. « Ecce animot »

Chapitre II Une chatte, et pas un chien
Quelques questions d’éthique et de différence 

1. « Carnophallogocentrisme » : une étrange bête à déconstruire
2. Une chatte, et non seulement un chien
3. Miserere !

Chapitre III  Sur la trace du bélier
Approches de zoo-théologie : ce qui (lui) reste du judaïsme 

1. Le bélier de la prière
2. Le bélier du sacrifice
3. Le bélier de l’eschatologie

Chapitre IV « À pas de loup » vers les loups
Avancées pour une politique « au-délà dans » la politique

1. Une colombe à l’horizon
2. D’un loup à l’autre, à l’autre du loup
3. Pour une « conversion » de la politique et son « au-delà dans »

Chapitre V – Le sifflement du serpent
Tentations philosophico-poétiques 

I. Le serpent de la Génèse
II.    Le face-à-face avec le serpent

Appendice I. Malheur
L’escargot des avant-coureurs
L’espoir inconnu de l’« animal » selon Max Horkheimer et Theodor W. Adorno

Appendice II. Bonheur
Chat sur chat. Griffe sur griffe.
L’écriture du chat Murr de Hoffmann selon Autobiogriffures de Sarah Kofman



Citer ce billet
Anne Simon (2022, 13 octobre). Orietta Ombrosi et Corine Pelluchon | Le bestiaire philosophique de Jacques Derrida | PUF | 2022. Animots. Consulté le 21 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/b721

Anne Simon

Anne Simon est Directrice de recherche au CNRS et Professeure à l'Ecole normale supérieure (Paris). Responsable du Centre international d'étude de la philosophie française–PhilOfr, elle anime les carnets PhilOfr, Animots, Pôle Proust et Prix Recherche au présent.

More Posts - Website

Follow Me:
FacebookLinkedIn

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search