Exposition « Lancer l’alerte » | La REcyclerie Paris | 18 nov. 2022-20 fév. 2023

Cornelia Hesse-Honegger paintings. Left: soft bug (Miridae) collected in 1988 near the nuclear power plant Gösgen, Switzerland, with partially irregular facets with large lump growing out of the left eye. Right: soft bug (Miridae) collected in 1988 near the nuclear power plant Gösgen, Switzerland. Differently sized and proportioned wings. Courtesy of Verlag Helvetica Chimica Acta (Hesse-Honegger and Wallimann, 2008). These are not the paintings shown in Raffles' Insectopedia.

Exposition « Lancer l’alerte » du 18 novembre 2022 au 20 février 2023 à la REcyclerie.

La REcyclerie – 83 boulevard Ornano, 75018 Paris
Entrée libre – Public adolescent et adulte
du lundi au jeudi de 8h à minuit
le vendredi de 8h à 2h

le samedi de 11h à 2h / le dimanche de 11h à 22h

Au cœur de cette exposition : quatre figures historiques – Rachel Carson, Tanaka Shozo, Vandana Shiva, Daniel Pauly – qui retracent, chacune dans leur domaine, l’importance et la difficulté des combats écologiques pourtant si nécessaires à notre temps. À leurs côtés, les œuvres de l’artiste suisse Cornelia Hesse-Honegger représentant des insectes déformés par les radiations nucléaires et un plaidoyer puissant pour un sursaut mondial de toutes et de tous face à l’urgence écologique et la destruction généralisée du vivant.

Créée par la maison d’édition Wildproject et la Maison du livre de Bruxelles, coproduite par la Maison des lanceurs d’alerte et le media d’investigation Disclose, en collaboration avec la REcyclerie, cette exposition s’appuie sur quatre ouvrages majeurs qui ont fait de Carson, Shozo, Shiva et Pauly des lanceurs d’alerte avant l’heure. Printemps silencieux – l’ouvrage de Rachel Carson qui a dénoncé le scandale des pesticides et fait interdire le DDT aux États-Unis – fête cette année ses 60 ans.

60 ans plus tard, l’ampleur de la tâche à accomplir reste intacte et c’est ce message que l’exposition vise à faire passer : face à l’inaction des États, il est urgent de grossir les rangs des résistances, de reprendre la main – par l’enquête et l’auto-organisation – sur la qualité de l’eau qu’on boit, des aliments qu’on mange ou des sources d’énergie qu’on utilise. Les lanceurs et les lanceuses d’alerte, leurs allié·es, ainsi que les communautés en lutte sont des sentinelles indispensables qui nous montrent des voies pour enrayer les pratiques mortifères qui détruisent, chaque jour un peu plus, nos milieux de vie.

L’exposition “Lancer l’alerte” sera accompagnée d’événements thématiques qui permettront une immersion plus complète dans ce continuum historique des alertes écologiques.

Un vernissage est prévu le vendredi 18 novembre à partir de 17h30.

Cette soirée ouvrira le Festival du livre et de la presse d’écologie et sera accompagnée d’une table-ronde “Dé-bâillonner l’alerte” animée par Disclose, avec :
Inès Léraud (journaliste, autrice de la bande dessinée Les Algues vertes)
Brigitte Gothière (directrice de l’association L214)
Léonore Moncond’huy (Maire de Poitiers)
Paul François (agriculteur, auteur du livre Un paysan contre Monsanto)

Métro : Ligne 4 arrêt Porte de Clignancourt
Tram : T3 arrêt Porte de Clignancourt
Bus : 85 et 56
Vélib : Station N° 18032 Face 59, rue Belliard

vincentlecomte

Vincent Lecomte est artiste, chercheur et enseignant en esthétique. Sa thèse, « Un Penser animal à l’œuvre », étudie les façons dont l’art convoque l’animal pour mettre en évidence d’autres consciences possibles du monde.

More Posts - Website

Follow Me:
FacebookLinkedIn


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search