Annemiek Cornelissen et Solene Song | Morphogenesis of gastrovascular canal network in Aurelia jellyfish | Séminaire sur le vivant du Centre Cavaillès | ENS | Paris | 18 janvier 2023

Jellyfish. Photo: BuzzWoof/Wikimedia Commons.

Séminaire sur le vivant du Centre Cavaillès – République des savoirs

Organisation : Thomas Heams (AgroParisTech), Gérard Lambert (médecin et journaliste), Maël Montévil (CNRS/CNRS/Centre Cavaillès) et Caroline Petit (CNRS/RDS/Centre Cavaillès)

Interventions : Annemiek JM Cornelissen, Solene Song, « Morphogenesis of gastrovascular canal network in Aurelia jellyfish, an example on evolution and mechanics of looping network morphogenesis. »

Ecole normale supérieure, 29 rue d’Ulm, 75005 Paris

Salle Camille Marbo (U205), 2ème étage, 14h-16h

Cette séance aura lieu uniquement en présentiel (et en présence de Pierre Bergounioux)Perpétuant les orientations impulsées par Jean-Jacques Kupiec lors de sa création, le séminaire Cavaillès se donne pour objet l’histoire et la philosophie des sciences du vivant. Une fois par mois un acteur des sciences expérimentales ou humaines est invité à y présenter ses travaux et réflexions. Le séminaire se veut ouvert à toutes et à tous, avec l’objectif de croiser les regards, partager les connaissances et favoriser les échanges sur un large spectre de thématiques et de questions. Il entend être le témoin de la vitalité, l’actualité et la fertilité des recherches en épistémologie historique des sciences biomédicales, ainsi que de leur incidence sur les débats scientifiques contemporains.

Beaucoup a été dit et écrit les deux années passées à propos du biologiste François Jacob et de son travail autour de l’histoire de l’hérédité qui, en partie esquissé dans sa leçon inaugurale du 1965 au Collège de France, a été l’objet du livre La Logique du Vivant (LdV) sorti en France en 1970 et, traduit en Anglais aux États-Unis en 1973. Les deux derniers chapitres du livre conduisent en fait le lecteur jusqu’à la biologie moléculaire de la fin des années 1960, ce que Gunther Stent, collègue et ami américain de Jacob, a appelé dans une conférence au Collège de France en 1967 sa phase « académique » (et peut-être finale).

Bien qu’il soit généralement reconnu que la notion centrale de « programme génétique » a été par la suite nuancée, voire rejetée, par Jacob lui-même, l’itinéraire menant à ce changement d’accent n’a pas attiré beaucoup d’attention. Quelques études notables l’ont analysé à travers les développements de ses travaux scientifiques sur la différenciation cellulaire, et plus récemment en traitant la question de l’influence de la pensée évolutionniste d’Ernst Mayr sur l’auteur de LdV. En nous appuyant largement sur des documents d’archives, et plus particulièrement sur les voyages de Jacob aux États-Unis à la fin des années 1960 et dans les années 1970, nous aimerions reconstituer cet itinéraire complexe, retraçant « l’évolution d’un généticien » (pour rappeler le titre du livre de Conrad Waddington). Nous proposons de considérer l’importance des contacts de F. Jacob avec ses collègues étrangers, tant dans la conception de La logique du vivant que dans les développements intellectuels ultérieurs.



Citer ce billet
Willy Delvalle (2022, 22 décembre). Annemiek Cornelissen et Solene Song | Morphogenesis of gastrovascular canal network in Aurelia jellyfish | Séminaire sur le vivant du Centre Cavaillès | ENS | Paris | 18 janvier 2023. Animots. Consulté le 27 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/b72y

Willy Delvalle

Willy Delvalle est doctorant en science politique à l'Ecole normale supérieure-PSL, où il intègre la Chaire Géopolitique du Risque. Il est rédacteur du carnet Animots et journaliste.

More Posts

Follow Me:
TwitterLinkedIn

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search