Julien Salaud | Par les temps qui courent | France Culture | 27 déc. 2022

Entre spectres et sabbat : à la rencontre de Füssli

“Stellairoscope” création de Julien Salaud à voir au 104 à Paris

Julien Salaud : “Soyez sexy, arrêtez d’écraser des lynx !”, Par les temps qui courent , France Culture, diffusion le 27 décembre 2022

Marie Richeux s’entretient avec le plasticien Julien Salaud à l’occasion de son installation “Stellairoscope” visible au 104 à Paris jusqu’au 29 janvier 2023. Cette invitation s’inscrit dans la semaine “Etrange Noël de France Culture” pour Par les temps qui courent.

Entre enchantement et désenchantement, fascination et malaise, un mystérieux microcosme s’illumine sous la lumière noire. Le plasticien Julien Salaud nous invite à entreprendre un voyage immersif et onirique, engendrant des réflexions sur l’écologie.

La nécessité d’une nature en bonne santé

“C’est assez facile de rentrer dans la ronde ou le quotidien des animaux sauvages. Qu’ils soient grands ou petits, prédateurs ou proies, quand on respecte les règles on peut assez rapidement trouver sa place dans un milieu naturel. Je suis issu d’une famille naturaliste du côté de mon père donc j’ai été sensibilisé au dessin ou à la photographie animalière quand j’étais tout petit. On lançait des cacahouètes pour photographier les geais, on attrapait les couleuvres et élevait des chenilles de Machaon. J’ai aussi travaillé dans l’environnement pendant trois années en Guyane française où j’ai découvert des territoires sauvages assez complets pour avoir une idée de ce qu’est une nature en bonne santé. C’est perçu comme étrange pour les autres Français parce qu’ici la nature est morte et subclaquante. La santé de la nature est aussi nécessaire à mon équilibre vital que de manger, boire ou faire l’amour.” Julien Salaud

Des animaux jusqu’aux étoiles

“Le plus important pour moi dans les théories de Chantal Jeguez Wolkeviez était que les points principaux des animaux représentés dans les grottes correspondaient aux étoiles dans le ciel de l’époque. En plus, c’était au moment du solstice d’été dans une grotte où selon elle, le soleil rentrait ce jour-là précisément. Depuis, elle a développé des recherches où elle montre que les grottes étaient choisies très certainement pour leur inclinaison qui faisait entrer la lumière du soleil selon le calendrier. Cela m’intéressait parce que quand les hommes préhistoriques rentraient dans les grottes de Lascaux au solstice d’été avec le soleil, en regardant les animaux, ils voyaient ce qu’il y a de plus lointain dans notre univers à savoir les étoiles. Ces dernières sont les choses familières qui sont les plus lointaines dans notre monde à nous. C’est comme si les parois des grottes devenaient transparentes.” Julien Salaud

La transe, une expérience d’altérité

“J’ai expérimenté la transe de manière sauvage par des piqures d’insectes. Quand leur venin est entré à l’intérieur de moi, j’ai fait d’un seul coup une expérience d’altérité. Mon intérieur et mon extérieur n’étaient plus différenciables. C’est-à-dire que des choses obsolètes sont sorties et d’autres ont pu rentrer. Ces choses étaient très contemporaines parce qu’elles étaient dans l’air de la forêt. C’est comme ça que j’ai pu me transformer. C’est la métamorphose qui est aussi au cœur de mon travail. Du coup, avec mes pièces, j’essaie de mettre les gens dans une expérience qui serait à peu près similaire. Mes installations sont toujours faites en collaboration avec des étudiants, des bénévoles qui m’aident car dans “Stellairoscope” par exemple il y a en tout 35 000 vices, 11 000 clous et 40 kilomètres de coton !” Julien Salaud



Citer ce billet
vincentlecomte (2022, 31 décembre). Julien Salaud | Par les temps qui courent | France Culture | 27 déc. 2022. Animots. Consulté le 27 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/b731

vincentlecomte

Vincent Lecomte est artiste, chercheur et enseignant en esthétique. Sa thèse, « Un Penser animal à l’œuvre », étudie les façons dont l’art convoque l’animal pour mettre en évidence d’autres consciences possibles du monde.

More Posts - Website

Follow Me:
FacebookLinkedIn

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search