Magali Lambert | Les vies secrètes de l’ordinaire | Niort | juin-oct. 2023

Magali Lambert, “Les vies secrètes de l’ordinaire”

Villa Pérochon – Exposition du 23 juin au 21 octobre 2023

 

Au seuil de cette exposition, nous pourrions nous livrer à un inventaire à la Prévert. Mais ici, méfions-nous des apparences : les choses ordinaires y ont une vie, et pas n’importe laquelle.

Celle que leur insuffle Magali Lambert.

Commençons par dire que l’artiste est une glaneuse. Elle recueille, préserve, sauvegarde ce dont nous ne nous voulons plus, objets délaissés, au rebut, oubliés. Gardienne de ces vestiges, après cette mission qu’on pourrait qualifier de salvation d’une inéluctable disparition, elle leur donne une existence nouvelle, les détournant de leur usage comme de leur identité première.

Gardienne de ces vestiges, après cette mission qu’on pourrait qualifier de salvation d’une inéluctable disparition, elle leur donne une existence nouvelle, les détournant de leur usage comme de leur identité première. En somme, elle bouleverse les destins et ouvre de vertigineux champs des possibles.

Avec eux, elle conspire des machineries improbables, bouffonnes, belles ou cauchemardesques. Démiurge de bien étranges résurrections, elle fait renaître les disparus et opère des passages du trépas à la vie.

Qu’il s’agisse de ses cabinets de curiosités, de ses mises en scènes d’objets du quotidien ou de taxidermies défraîchies, elle compose des cadavres exquis visuels, des objets-valises incongrus, des subversions, des jeux de coïncidences.

Magali Lambert mêle également les médiums, la photographie, le dessin, la gravure, l’installation, la sculpture, créant des œuvres où le temps, l’espace, le réel et le factice, le mort et le vivant se télescopent. Ses hybridations, ses curieuses chimères, ses rencontres d’objets ou d’animaux donnent lieu à un univers fantasque et poétique. Ainsi révèle-t-elle des significations insoupçonnées et déroutantes pour en faire saillir la dimension symbolique et surgir un vocabulaire visuel nouveau.

L’ordinaire possède des vies secrètes, des beautés insoupçonnées par-delà la mort et l’oubli, et Magali Lambert nous entraîne avec elle dans des mondes qui peuvent sans cesse se trouver réinventés par le glissement de notre regard.

Villa Pérochon

64 rue Paul-Francois Proust
79 061 Niort

Vernissage le vendredi 23 juin à 18h30

Visite commentée par l’artiste le samedi 24 juin à 14h30

Du mardi au samedi de 13h30 à 18h30

Entrée gratuite

 



Citer ce billet
vincentlecomte (2023, 19 juin). Magali Lambert | Les vies secrètes de l’ordinaire | Niort | juin-oct. 2023. Animots. Consulté le 20 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/b75d

vincentlecomte

Vincent Lecomte est artiste, chercheur et enseignant en esthétique. Sa thèse, « Un Penser animal à l’œuvre », étudie les façons dont l’art convoque l’animal pour mettre en évidence d’autres consciences possibles du monde.

More Posts - Website

Follow Me:
FacebookLinkedIn

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search