P. Schoentjes | Ce qui a lieu. Essai d’écopoétique | 2015

Pierre Schoentjes, Ce qui a lieu. Essai d’écopoétique, Editions Wildproject , 2015Couverture

[English below]
Quelle place les littératures contemporaines font-elles à la nature ?
Comment représentent-elles nos rapports à la nature ?

P. Schoentjes propose ici le premier panorama de l’écopoétique en France,
c’est-à-dire de l’étude du rapport entre la littérature et l’environnement naturel.
À contre-pied des approches nationales, lyriques et militantes,
Schoentjes aborde la littérature de nature sous un angle original, résolument
cosmopolite, moins engagé et tourné vers le monde concret. Les lecteurs
retrouveront également deux de ses thèmes de prédilection : l’ironie et la
guerre. Schoentjes analyse les œuvres de nombreux auteurs contemporains,
célèbres ou oubliés, de 1945 à nos jours entre écriture du réel et récit de
nature – et en particulier Claude Simon, Jean-Loup Trassard, Pierre Gascar,
ainsi que l’Italien Mario Rigoni Stern ou le Finlandais Arto Paasilinna.
Cet ouvrage voudrait contribuer à ouvrir un nouveau champ critique.

*****
What place does nature have in contemporary literature and how does
fiction represent our attitude towards it?
Ce qui a lieu is the first panorama of French ecopoetics; this is the study of
the relationship between literature and environment. Unlike the national,
lyrical and militant approaches, Schoentjes tackles literature from an
innovative perspective, decidedly cosmopolitan, less political and focused
on the real world. Readers will also recognise two of his favourite topics:
irony and war. Schoentjes analyses works by numerous contemporary
authors, whether famous or forgotten. His study spans titles published from
1945 to the present day, that lie between material reality fiction and
narratives about nature. He focuses particularly on Claude Simon, Jean-
Loup Trassard and Pierre Gascar, as well as the Italian Mario Rigoni Stern
and the Finnish Arto Paasilinna. With this book, Schoentjes intends to
contribute to a new critical field in France.

Pierre Schoentjes enseigne la littérature française à l’Université de Gand. Spécialiste de l’ironie (Poétique de l’ironie, Seuil, 2001; Silhouettes de l’ironie, Droz, 2007) et de la représentation littéraire de la Grande Guerre (Fictions de la Grande Guerre, Classiques Garnier, 2009; La Grande Guerre : un siècle de fictions romanesques, Droz, 2008 ; « J’ai tué » Violence guerrière et fiction, Droz, 2010), il interroge la littérature des XXe et XXIe siècles dans une perspective européenne.
S’intéressant de près à la littérature de l’extrême contemporain il a lancé, en
collaboration avec une équipe internationale, une publication électronique : la
Revue critique de fixxion française contemporaine (voir Écopoétiques).

Introduction

I. Prémisses
1. Pour une écopoétique
2. Au contact du monde sensible
3. Repères dans le paysage d’avant-guerre
4. Naissance d’une littérature soucieuse de l’environnement
5. Nature et environnement dans l’extrême contemporain

II. Cartographie
6. Un vaste paysage littéraire
7. Pratiques de l’écriture de la nature
8. Des genres (in)actuels
9. Sous le signe de l’économie
10. Ce qui a lieu

III. L’expérience des lieux
11. Se perdre en forêt
12. Comment raconter des histoires plus naturelles
13. La campagne transfigurée
14. Voyager vers le Grand Nord
15. Ironie, écologie et cosmopolitisme

Conclusion : Un moment charnière



Citer ce billet
Anne Simon (2015, 17 février). P. Schoentjes | Ce qui a lieu. Essai d’écopoétique | 2015. Animots. Consulté le 12 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/b6an

Anne Simon

Anne Simon est Directrice de recherche au CNRS et Professeure à l'Ecole normale supérieure (Paris). Responsable du Centre international d'étude de la philosophie française–PhilOfr, elle anime les carnets PhilOfr, Animots, Pôle Proust et Prix Recherche au présent.

More Posts - Website

Follow Me:
FacebookLinkedIn

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search