Appel à contribution | Les félins de nos imaginaires | remise des propositions le 1er fév. 2024 | Bucarest | 16-18 oct. 2025

Appel à contribution – Les félins de nos imaginaires

Colloque organisé par le Centre Iconographè de l’Université de Bucarest (Faculté de Langues et Littératures Étrangères) – RMBLF

LES 16-18 OCTOBRE 2025

L’imaginaire médiéval ménage aux félins une place de choix. Silhouettes marquantes de la fiction comme le lion, fidèle compagnon du chevalier arthurien Yvain, comme l’adroit chat Tibert du Roman de Renart ou enfin le diabolique Chat Palu, adversaire du roi Arthur, les félins occupent parfois le devant de la scène. Omniprésents aussi dans l’héraldique réelle ou imaginaire ils semblent être, entre autres, les signes identitaires préférés des rois angevins. Des léopards sur le bouclier avec lequel Geoffroy Plantagenêt est représenté sur sa plaque funéraire, premières armoiries occidentales stables connues à ce jour, en passant par la personnalité du roi Richard « Cœur de Lion » et par les décorations aux léopards sur le trône du roi-chevalier Erec, les félins semblent faire face subtilement au pouvoir Capétien ou bien l’accompagner de manière complémentaire.

Chargé de symbolique politique et sociale, le félin, et surtout le lion, se retrouve aussi dans la théologie médiévale christocentrique et les bestiaires dont la symbolique garde encore beaucoup de mystères à percer. Très importante dans les rêves prophétiques, qui fascinent aussi bien les chroniqueurs et les poètes, l’image du félin présente des particularités qui la détachent de celles des autres bêtes. Les représentations de ces animaux impressionnants et leur dimension symbolique sont encore à explorer pour le monde occidental mais aussi pour les espaces orientaux qui les ont vus naître et évoluer.

Ce colloque est consacré en priorité aux félins dans l’imaginaire du Moyen Âge et de la Renaissance, tels qu’ils apparaissent dans les textes et dans les images. Une section sera également consacrée à leur devenir pendant les siècles de l’Ancien Régime et à l’époque moderne. Leur réception dans la fiction et les films contemporains mérite aussi d’être explorée.

Le colloque aura lieu en format hybride. Pour les participants venant de l’étranger la prise en charge du voyage et du logement n’est pas garantie. Les propositions d’intervention, accompagnées d’un résumé de quelques lignes, sont à envoyer du 1er juin 2023 au 1er février 2024 aux adresses :

catalina.girbea@lls.unibuc.ro

alexandra.ilina@lls.unibuc.ro

alexandra.rizoiu@lls.unibuc.ro

Comité d’organisation : Catalina Girbea, Alexandra Ilina, Camelia Rizoiu (Université de Bucarest)

Comité scientifique : Martin Aurell (Université de Poitiers), Christine Ferlampin-Acher (Université de Rennes 2), Catalina Girbea (Université de Bucarest), Alexandra Ilina (Université de Bucarest), Alain Marchandisse (Université de Liège), Camelia Rizoiu (Université de Bucarest), Richard Trachsler (Université de Zurich)



Citer ce billet
vincentlecomte (2023, 28 juin). Appel à contribution | Les félins de nos imaginaires | remise des propositions le 1er fév. 2024 | Bucarest | 16-18 oct. 2025. Animots. Consulté le 21 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/b75l

vincentlecomte

Vincent Lecomte est artiste, chercheur et enseignant en esthétique. Sa thèse, « Un Penser animal à l’œuvre », étudie les façons dont l’art convoque l’animal pour mettre en évidence d’autres consciences possibles du monde.

More Posts - Website

Follow Me:
FacebookLinkedIn

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search