Nous ! Le vivant | Première Biennale du Vivant | École normale supérieure – École des Arts décoratifs – Muséum national d’Histoire naturelle / Libération | Paris | 23 sept. 2023

Illustration : Marine de Francqueville

Nous ! Le vivant

Première Biennale du Vivant, organisée par l’Ecole normale supérieure, l’École des Arts décoratifs, le Muséum d’Histoire naturelle, en collaboration avec Libération

23 septembre 2023, à l’Ecole normale supérieure et à l’École des Arts décoratifs

Le Dossier de Libération : tribunes, entretiens, articles…

Programme et informations pratiques

Intervenants et intervenantes

Entrée gratuite, valable pour l’ensemble du festival, sur inscription préalable


Une biennale qui célèbre le vivant

En 2023, trois des plus grandes institutions d’enseignement et de recherche françaises que sont le Muséum national d’Histoire naturelle, l’École normale supérieure – PSL et l’École des Arts Décoratifs s’associent à Libération et créent Nous ! Le vivant, une biennale exceptionnelle pour célébrer toutes les formes du vivant. Au programme : conférences, tables rondes, projections, échanges, lectures, spectacles dans les lieux mythiques de l’ENS-PSL et de l’École des Arts Décoratifs. Rendez-vous entre les rue Ulm et Erasme (Ve arrondissement).
Qu’est-ce que le vivant ? Pourquoi est-on vivant ? L’humain peut-il vivre sans le reste du vivant ? Cette première journée lance le dialogue et partage les recherches scientifiques, artistiques, sociales, philosophiques… pour enrichir les connaissances collectives. Sur toute une journée, le 23 septembre 2023, Nous ! Le vivant est un événement unique pour s’imprégner du vivant.
Pourquoi une biennale du vivant ? La réponse est simple : parce que le vivant change plus vite que jamais, pour le meilleur, parfois, et pour le pire, souvent. Pour prendre la mesure de ces changements, nous avons besoin de tous les savoirs et tous les arts de la création. Le vivant est menacé, il convient alors de suivre le « malade » et d’œuvrer à sa réparation et à l’instauration d’un nouveau rapport avec lui. Nous pourrons à cet égard compter sur toutes les sciences, telles que la biologie de l’École normale supérieure ou du Muséum national d’Histoire naturelle par exemple, et sur la puissance d’enregistrement et de visualisation de l’art et du design avec l’École des Arts Décoratifs. Mais le vivant est divers, il faut le connaître dans toute sa variété, et l’ouvrir sur toutes les pratiques et disciplines. Le vivant est créateur, et les humains ne font pas que détruire, ils inventent, pour agir, pour comprendre, pour expliquer, on le verra avec les chercheuses, chercheurs et artistes des trois institutions, Muséum, ENS et École des Arts Décoratifs. Le vivant est social et il y faut toutes les sciences sociales et le design car la situation requiert des contributions qui dépassent le cercle des purs spécialistes. Enfin le vivant est dans la Ville et notre association est aussi un Campus, à travers la Montagne Sainte-Geneviève, sur le site de laquelle nous inaugurerons la rue Érasme, qui séparait et qui maintenant relie l’École des Arts Décoratifs à l’ENS et quelques autres. Des conférences, des spectacles, des oeuvres, des places à gagner pour l’événement de rentrée du Muséum “Monde Disparus” et une vie étudiante, car le vivant est, aussi, étudiant ! Accompagnons ces changements tous les deux ans, avec le journal Libération, c’est le projet de cette biennale du vivant qui, en résumé, est universel.
Frédéric Worms, directeur de l’ENS-PSL
Bruno David, ancien président du Muséum national d’Histoire naturelle
Emmanuel Tibloux, directeur de l’École des Arts Décoratifs
Dov Alfon, directeur de Libération

Comité scientifique

Patrick Laffont de Lojo (ENSAD)
Alice Lebreton (ENS-PSL)
Guillaume Lecointre (MNHN–CNRS)
Pauline Marchetti (ENSAD)
Aurélie Mosse (ENSAD)
Anne Simon (ENS-PSL–CNRS)
Paul Verdu (MNHN)

 

Partenaires
Enowe
Chaire Beauté.s
Agence Française de Développement



Citer ce billet
Anne Simon (2023, 6 septembre). Nous ! Le vivant | Première Biennale du Vivant | École normale supérieure – École des Arts décoratifs – Muséum national d’Histoire naturelle / Libération | Paris | 23 sept. 2023. Animots. Consulté le 23 juin 2024, à l’adresse https://animots.hypotheses.org/26769

Anne Simon

Anne Simon est Directrice de recherche au CNRS et Professeure à l'Ecole normale supérieure (Paris). Responsable du Centre international d'étude de la philosophie française–PhilOfr, elle anime les carnets PhilOfr, Animots, Pôle Proust et Prix Recherche au présent.

More Posts - Website

Follow Me:
FacebookLinkedIn

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search