Sean Landers | “Animal Kingdom” | Musée de la Chasse et de la Nature | oct. 2023 – mars 2024

Sean Landers , “Animal Kingdom”, au Musée de la Chasse et de la Nature, du 17 octobre 2023 au 10 mars 2024

Grande figure de l’art contemporain et de la peinture figurative, l’Américain Sean Landers est à l’honneur cet automne à Paris à travers la très belle exposition “Animal Kingdom” à découvrir au Musée de la Chasse et de la Nature du 17 octobre 2023 au 10 mars 2024.

Une exposition qui nous transporte dans le royaume des animaux ! Pour sa nouvelle installation, à découvrir du 17 octobre 2023 au 10 mars 2024, le Musée de la Chasse et de la Nature convie le talentueux artiste peintre Sean Landers. Né en 1962, Sean Landers est considéré comme l’un des grands représentants de l’art contemporain américain, une figure incontournable de la peinture figurative et un véritable artiste conceptuel, mêlant hyperréalisme, absurde, art narratif, trompe-l’œil et faux-semblant, le tout teinté d’humour et de mélancolie et porté par une indéniable technicité.

À travers cette exposition événement, intitulée « Animal Kingdom », le Musée de la Chasse et de la Nature nous propose donc de partir à la découverte de l’univers envoûtant de Sean Landers et de ses nombreuses œuvres, dont ses portraits animaliers aussi fascinants que troublants. Pour ce faire, les visiteurs peuvent circuler un peu partout dans le musée grâce à un parcours se déployant dans l’ensemble du lieu culturel parisien, offrant ainsi un véritable dialogue entre les œuvres contemporaines de Sean Landers et les collections permanentes du musée de la chasse et de la nature.

La salle d’exposition temporaire du Musée de la Chasse et de la Nature dévoile par exemple la célèbre série d’animaux à la fourrure écossaise et au pelage tartan imaginée par l’artiste depuis plus de dix ans. C’est plus exactement en 2005 que Sean Landers créé son premier animal du genre tartan; un trompe-l’œil qui ne cache rien, inspiré par la “période vache” de René Magritte.
Chaque animal tartan de cette série est placé au cœur de son habitat respectif, avec en fond de tableau des paysages iconiques des États-Unis et de mythiques parcs nationaux américains. A l’étage, on découvre un florilège d’œuvres témoignant de la richesse de son inspiration : forêt de bouleaux aux troncs gravés de messages, sublimes portraits d’animaux comme celui de ce labrador aux expressions anthropomorphes, bibliothèque en trompe-l’œil avec au milieu une boule à neige renfermant un jaguar, sans oublier “Plankboy“, un gimmick dans l’œuvre de Landers, un peu comme Gepetto et son Pinocchio. Véritable avatar de l’artiste, ce “Plankboy” est un personnage fait de planches, bien différent de ses animaux tartan. Deux portraits animaliers ont également été spécialement réalisés pour cette exposition au Musée de la Chasse et de la Nature.

Le musée expose également deux incroyables sculptures en bronze de l’artiste : deux personnages truculents aux figures déconcertantes et extraordinaires, à la limite entre le réel et le fantastique. Avec cette trentaine d’œuvres – conservées essentiellement dans des collections privées – à admirer pendant environ 5 mois à Paris, l’exposition « Animal Kingdom », très diversifiée, interroge sur la place des animaux et leur devenir, mais aussi sur la pérennité de la nature, tout en portant un regard sur l’art européen. L’installation marque également le grand retour de Sean Landers en France, après sa rétrospective au Consortium de Dijon en 2020. Cet événement est enfin l’occasion pour le Musée de la Chasse et de la Nature de faire découvrir de nouvelles figures singulières de l’art contemporain, mettant une fois encore l’accent sur le dialogue entre l’Homme et le Vivant.



Citer ce billet
vincentlecomte (2023, 19 octobre). Sean Landers | “Animal Kingdom” | Musée de la Chasse et de la Nature | oct. 2023 – mars 2024. Animots. Consulté le 27 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/b76n

vincentlecomte

Vincent Lecomte est artiste, chercheur et enseignant en esthétique. Sa thèse, « Un Penser animal à l’œuvre », étudie les façons dont l’art convoque l’animal pour mettre en évidence d’autres consciences possibles du monde.

More Posts - Website

Follow Me:
FacebookLinkedIn

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search