Les migrations des plantes | Marion Grange et Bronwyn Louw (dir.) | éd. Manuella | mars 2024

Les migrations des plantes

304 pages, parution le 1er mars 2024

Marion Grange et Bronwyn Louw (dir.)

Avec les textes de : Judith Bastie · Bastien Beaufort · Jean-Marc Besse · Sacha Bourgeois-Gironde · Gilles Clément · Emanuele Coccia · Francesca Cozzolino · Eugénie Denarnaud · Matthieu Duperrex Isaline Dupond Jacquemart · Claire Dutrait · Marine Fauché · Ralph Samuel Grossmann Jamie Herd · Sophie Krier · Marielle Macé · Marine Mane · Liliana Motta · Arnaud Orain Jeanne Peylet-Frisch · Isabelle Rabault-Mazières · Bénédicte Ramade · Marianne Roussier du Lac · Zoë Skoulding · Jacques Tassin · Thierry Thévenin · Clément Verger


Une présentation suivie d’une discussion autour du livre est organisée le samedi 2 mars à 18h, à la librairie Petite Égypte (35 rue des Petits Carreaux, 75002 PARIS), en présence de Jacques Tassin et des directrices de l’ouvrage, Marion Grange et Bronwyn Louw.


Arrimé au sol par ses racines, le monde végétal semble constituer au sein du vivant le règne de l’immobilité. Pourtant, les plantes aussi se déplacent. Textes scientifiques et critiques, entretiens, poèmes, enquêtes et photographies entrent ici en conversation pour interroger les modalités de leurs migrations, en dehors des rejets que provoquent parfois les plantes dites « invasives », miroirs de nos peurs et de nos saccages.

Suivre le végétal dans ses voyages invite à conjuguer l’émerveillement face à l’inventivité et la puissance de résistance des plantes migrantes et le trouble induit par les ambiguïtés (post-)coloniales de la transplantation des vivants. Les plantes vagabondes ouvrent encore notre attention aux friches et aux bords de routes : elles appellent une approche paysagère des brassages planétaires et suscitent des pratiques indisciplinées de la recherche, du jardinage et des arts.

Appréhender les plantes par la migration, c’est alors embarquer dans l’histoire plus vaste des transmigrations terrestres, pour rappeler que la migration est la condition partagée des vivants et une force créatrice de milieux et de mondes.

Les manières que nous avons d’appréhender ces mouvements végétaux font éclater au grand jour des enjeux esthétiques, éthiques et politiques, articulés autour de quatre axes : modalités, indisciplines végétales, ambiguïtés coloniales et postcoloniales et enfin sympoïèses*.

L’adresse du livre est plurielle : lecteurs et lectrices sensibles aux mondes académiques, artistiques et du jardin.

*Concept provenant de la biologie, faisant référence aux systèmes qui coopèrent avec d’autres systèmes.




Citer ce billet
Marie Vigy (2024, 17 février). Les migrations des plantes | Marion Grange et Bronwyn Louw (dir.) | éd. Manuella | mars 2024. Animots. Consulté le 21 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/vuxi

Marie Vigy

Rédaction et aide à la conception du carnet.

More Posts

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search