Dambudzo Marechera | Cimetière de l’esprit | traduit par Xavier Garnier et Pierre Leroux | Éditions Project’îles | 2024

Dambudzo Marechera, , traduit de l’anglais (Zimbabwe) par Xavier Garnier et Pierre Leroux, Le Palais-sur-Vienne, Éditions Project’îles, 2024.

Présentation les 15-16-17 mars 2024, au Salon du livre africain à la Mairie du 6e arrondissement (75 rue Bonaparte)

Pour Marechera, le poème est un corps spiritualisé tout comme le poète est un texte incarné. L’esprit semble être le maître mot de cette poésie, qui peut être considérée comme la doublure spirituelle de l’œuvre en prose, « une sorte de retrait de la réalité physique et une entrée dans un royaume où l’être humain se spiritualise ». Ces éclats d’esprit que sont les poèmes naissent d’un rapport âpre à une réalité dont le poète, né en 1952 dans une banlieue déshéritée de Rusape, fait l’expérience quotidienne. Il en résulte une poésie en fragments, souvent énigmatique, mais dont on pressent dès la première lecture qu’elle est sous-tendue par l’unité d’une expérience concrète du monde.

De l’exil en Europe au retour dans une Rhodésie devenue Zimbabwe, les poèmes rassemblés dans ce recueil posthume retracent en filigrane ce parcours accidenté, sans pour autant se contenter d’être le reflet d’une époque révolue.



Citer ce billet
Anne Simon (2024, 6 mars). Dambudzo Marechera | Cimetière de l’esprit | traduit par Xavier Garnier et Pierre Leroux | Éditions Project’îles | 2024. Animots. Consulté le 27 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/vypf

Anne Simon

Anne Simon est Directrice de recherche au CNRS et Professeure à l'Ecole normale supérieure (Paris). Responsable du Centre international d'étude de la philosophie française–PhilOfr, elle anime les carnets PhilOfr, Animots, Pôle Proust et Prix Recherche au présent.

More Posts - Website

Follow Me:
FacebookLinkedIn

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search