G. Didi-Huberman, A. Simon | Le sensible à l’œuvre | EHESS | Paris | 2014

Colloque interdisciplinaire
« Le sensible à l’œuvre : savoir du corps entre esthétique et neurosciences »
INHA, Paris, 15 mai 2014

Organisé par le CRAL/CEHTA/EHESS
sous le patronage du Département de Philosophie de l’Università degli Studi de Milan
avec le soutien de la Fondation Calouste Gulbenkian, Paris

Organisateurs : Esteban Buch, Chiara Cappelletto, Fernando Vidal

Extraits du colloque portant sur l’animalité :

Georges Didi-Huberman : « Minima Lumina. Phénoménologie et politique de la lumière » (sur les lucioles)

Anne Simon : table ronde sur « Arts et neurosciences : défis et enjeux » (sur le sensible et l’animalité)

Vidéo complète du colloque Le sensible à l’œuvre  (CRAL, EHESS/CNRS)


Honorine Tellier

Rédaction et aide à la conception du carnet

More Posts

Vous aimerez aussi...