Thomas Pughe | L’écopoésie et le « travail écologique » de la langue | Paris 3 | 21 avril 2017

Séminaire Écocritique et géographie littéraire
21 avril 2017, 17 h-19h

Thomas PUGHE (Université d’Orléans)
L’écopoésie et le « travail écologique » de la langue

Thomas Pughe est professeur à l’Université d’Orléans, où il enseigne la littérature américaine, à laquelle il a consacré plusieurs ouvrages (notamment Stanley Elkin : La comédie moderne, Belin, 2004). Ses recherches portent depuis une quinzaine d’années sur l’étude des rapports entre littérature et environnement. Il a coordonné plusieurs numéros de revue consacrés à ces questions (notamment Écologie et politique, 2008/2, n° 36 : « Littérature et écologie : vers une écopoétique ») et formulé des propositions théoriques novatrices (notamment dans un article paru en 2005 dans Études Anglaises 58/1 : « Ré-inventer la nature : vers une écopoétique »).

La séance aura lieu  en salle 445 (4ème étage) au Centre Censier Université Paris 3 Sorbonne nouvelle, 13 rue Santeuil Paris 5ème



Citer ce billet
Anne Simon (2017, 20 avril). Thomas Pughe | L’écopoésie et le « travail écologique » de la langue | Paris 3 | 21 avril 2017. Animots. Consulté le 27 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/b6jf

Anne Simon

Anne Simon est Directrice de recherche au CNRS et Professeure à l'Ecole normale supérieure (Paris). Responsable du Centre international d'étude de la philosophie française–PhilOfr, elle anime les carnets PhilOfr, Animots, Pôle Proust et Prix Recherche au présent.

More Posts - Website

Follow Me:
FacebookLinkedIn

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search