B. Morizot | Sur la piste animale | Actes Sud | avril 2018

Baptiste MORIZOT, Sur la piste animale, Arles : Actes Sud, coll. mondes sauvages, avril 2018, 208 p., 20 € Préface de Vinciane Despret

 

Depuis les forêts du Yellowstone aux crêtes du Kirghizstan, des steppes du Haut-Var à la terrasse de son appartement, Baptiste Morizot nous invite à partir sur les traces d’êtres hors du commun, souvent mythifiés : les grands prédateurs – ours, loups, panthères des neiges…
À travers différents récits de pistage, l’auteur nous propose ainsi de nous « enforester », selon l’expression des coureurs de bois du Grand Nord canadien : porter son attention sur le vivant simultanément autour de nous et en nous, et apprendre à cohabiter avec lui.  Page après page, le pistage repeuple la nature, et notre monde intérieur.

 

Le livre sur Actes Sud

 

Nul n’existe sans laisser de traces. Pister, alors, est une manière très sûre pour apprendre à connaître quelqu’un : de l’ours du Yellowstone aux loups du Var, de la panthère des neiges du Kirghizistan aux lombrics de nos composts d’appartement. A travers les récits de ses expériences de pistage, Baptiste Morizot nous invite à voir par les yeux des grands prédateurs qu’il rencontre. Pister, c’est décrypter indices et empreintes à la manière d’un détective sauvage pour demander : qui habite ici ? Comment vivent-ils ? Et surtout, comment faire monde commun avec eux ? A partir du terrain, le pistage devient philosophique : il se transforme en une pratique de la sensibilité, en la recherche d’une autre qualité d’attention. C’est une expédition vers des contrées inexplorées : nos relations au vivant et à nos animalités intérieures.


Honorine Tellier

Rédaction et aide à la conception du carnet

More Posts

Vous aimerez aussi...