Jonathan Pollock | Une lecture « animiste » de La Tempête de Shakespeare | Sorbonne-Nouvelle | 25 mai 2018

Séminaire 2018 : Vers une géographie littéraire, Michel Collot dir.

Littérature, arts et nature

First-page-first-folio-tempest

Jonathan POLLOCK (CRESEM, Université Perpignan Via Domitia), 25 mai 2018, 17 h-19h

De quoi Ariel est-il le nom ? Une lecture « animiste » de La Tempête de Shakespeare

Ariel est un esprit, certes, mais que voulait dire au juste « esprit » à un époque où le mot n’était pas encore synonyme de « conscience » ou d’« âme » ? Avant que Descartes ne débarrasse l’imagination des philosophes de « toutes ces petites images voltigeantes par l’air, nommées des espèces intentionnelles », le régime du spirituel désignait l’existence du sensible en tant que tel, détaché des choses dont il est l’image (au sens large : visuelle, auditive, olfactive…) mais également, et surtout, des consciences qui le perçoivent.

Jonathan Pollock est professeur de littérature anglaise et comparée à l’Université de Perpignan; Il est l’auteur de Qu’est-ce que l’humour ? (Klincksieck, 2001), Le Moine (de Lewis) d’Antonin Artaud (Gallimard, 2002), Le Rire du Mômo (Kimé, 2002), Déclinaisons, Le Naturalisme poétique de Lucrèce à Lacan (Hermann, 2010) et Lire les Cantos d’Ezra Pound (Hermann, 2014).

 

la séance aura lieu

au Centre Censier Université Paris 3 Sorbonne nouvelle en salle D11 (nouveau bâtiment à gauche en entrant sur le campus)

1er étage, 13 rue Santeuil Paris 5ème

les enregistrement des 3 premières séances 2018 sont désormais en ligne à l’adresse

Séminaire 2018

 


Anne Simon

Responsable du programme "Animots"

More Posts

Vous aimerez aussi...