Salvatore D’Onofrio | Lévi-Strauss face à la catastrophe | Mimesis | 2018

Salvatore D’Onofrio, Lévi-Strauss face à la catastrophe, [s.l.] : Mimésis, coll. Philosophie, 2018, 108 p., 12€

 

Nous vivons dans un « temps de catastrophes » que le progrès technologique ne semble plus à même de contrer. Or, les crises écologiques récentes (de Tchernobyl à la « vache folle ») ne seraient-elles pas liées à d’autres événements qui ont marqué à jamais le destin de l’humanité – comme les génocides qui suivirent la Conquête de l’Amérique, ou encore la Shoah ? Voilà la question à laquelle s’attaque ce livre, à travers une lecture originale de l’oeuvre de Claude Lévi-Strauss. Dressant un portrait intellectuel inédit de l’anthropologue français, Salvatore D’Onofrio montre en quoi les idées de cet intellectuel rebelle et non consensuel fournissent des clés pour penser à la fois l’avènement de la catastrophe et les possibilités d’en sortir. Véritable manifeste anthropo-écologique, ce livre propose d’envisager un nouveau rapport des hommes à la nature, donc entre eux. C’est ce que Lévi-Strauss avait appris au contact des Amérindiens du Brésil et dont l’humanité a grandement besoin.

Salvatore D’Onofrio est professeur à l’Université de Palerme, chargé de cours à l’EHESS et membre du Laboratoire d’anthropologie sociale du Collège de France, au sein duquel il coordonne les Cahiers d’anthropologie sociale et le groupe de travail « Archives du Nouvel An à Paris ».

Sur le site de l’éditeur

 


Honorine Tellier

Rédaction et aide à la conception du carnet

More Posts

Vous aimerez aussi...