Liter(n)nature | site Literature Green | Université de Gand | février 2019

Nous avons le plaisir de vous annoncer que le nouveau site Liter(n)ature est en ligne à l’adresse suivante :

www.literature.green

Ce site naît de l’exigence de repenser à nouveaux frais les rapports entre Littérature et Nature dans un contexte où la rupture de l’équilibre entre l’homme et l’environnement pose une menace sans précédent à la vie sur la planète. Nous estimons en effet que la contribution que la littérature peut apporter à la démarche écologique est fondamentale, et nous souhaitons contribuer à la définition de sa spécificité ainsi qu’à sa diffusion.
L’ambition intellectuelle du projet consiste alors à examiner comment les fictions contemporaines – romans, nouvelles et récits – mettent en place un imaginaire destiné à forger de nouveaux liens culturels avec la nature et l’environnement. Poursuivant des travaux en écopoétique, qui consacrent une attention particulière à l’analyse de la complexité textuelle, notre équipe étudie le rôle de l’imaginaire littéraire dans les domaines de la représentation des lieux, du non-humain, des bouleversements écologiques, des voyages et du savoir scientifique, en mettant en évidence la tension entre le caractère globalisant de ces problématiques et les enjeux culturels locaux.
Nous souhaitons également développer les liens entre la recherche et la création qui se fait autour de ces thèmes et nous donnons la parole, dans la section « Propos d’auteurs », à des écrivains sensibles à la question écologique.
Le site Liter(n)ature s’insère dans le cadre d’un projet de recherche financé par l’Université de Gand et intitulé « Littérature, Environnement et Écologie : une approche écopoétique de la fiction contemporaine française, italienne, germanophone et anglophone ».

Nous disposons également d’une page Facebook, que vous pouvez visiter (et suivre) en cliquant ici.

Vous pouvez contribuer au développement du site en nous signalant les événements, les équipes de recherche et les appels à communications que vous vous voudriez voir publiés sur Liter(n)ature, et en collaborant à l’enrichissement de notre « Abécédaire écopoétique ». Il est également possible de présenter une demande pour participer au projet en tant que membre associé, selon les conditions indiquées ici : nous serions heureux de travailler avec vous !

Avec nos meilleures salutations

Pierre Schoentjes, professeur de littérature française à l’Université de Gand et porteur principal du projet
Riccardo Barontini chercheur postdoctoral en littérature française à l’Université de Gand et coordinateur du projet
Benjamin Biebuyck, professeur de littérature allemande à l’Université de Gand et porteur du projet
Stef Craps, professeur de littérature anglaise à l’Université de Gand et porteur du projet
Sabine Verhulst, professeur émérite de littérature italienne à l’Université de Gand et porteuse du projet
Niccolò Scaffai, professeur de littérature italienne à l’Université de Lausanne et membre du projet
Irene Cecchini, doctorante en littérature italienne à l’Université de Gand dans le cadre du projet
Hannah Cornelus, doctorante en littérature française à l’Université de Gand dans le cadre du projet
Ida Marie Olsen, doctorante en littérature anglaise à l’Université de Gand dans le cadre du projet
Inès Vandamme, doctorante en littérature allemande à l’Université de Gand dans le cadre du projet

**************************

We are pleased to inform you that the new website Liter(n)ature, is now online. You can visit it at the following address:

www.literature.green

This website originated from the urgency to rethink the relation between literature and nature, in an era when human impact on the environment more than ever jeopardizes life on planet Earth. We believe that literature constitutes a vital element in ecological thinking and want to contribute to the examination of its specificity and encourage its dissemination.
Hence, the principal objective of the project can be summarized as follows: we aim to study how contemporary fiction – novels, short stories and other narratives – develops a literary imagination intended to forge new links with nature and the environment. Building on earlier studies in the field of ecopoetics, strongly focused on the analysis of textual complexity, our research team will study the role of literary imagination in the representation of space and place, of the non-human, of the “en-route”, of ecological disasters and scientific knowledge, while taking into account the tension between the global character of these issues and their local dimensions.
Since we also aim to develop the link between the literary research and literary creation on this theme, we created a space for artists working on the ecological question to express their thoughts in the section “Words from the Writers”.
The website Liter(n)ature is linked to a research project entitled “Literature, Environment and Ecology: An Ecopoetic Approach to Contemporary French, Germanophone, Anglophone, and Italian Narrative Prose”, funded by Ghent University.

We also have a Facebook page, that you can visit (and follow) by clicking here.

We kindly invite you to contribute to our website by informing us about events, research groups, or calls for papers that you would like to see publicized on Liter(n)ature, and by helping us enrich our “ecopoetical glossary”. You can also apply to join the research group as an associate member, as indicated here: we would be happy to work with you!

Best regards

Pierre Schoentjes, professor of French Literature at Ghent University and main promoter of the project
Riccardo Barontini, postdoctoral fellow in French Literature at Ghent University and coordinator of the project
Benjamin Biebuyck, professor of German Literature at Ghent University and promoter of the project
Stef Craps, professor of English Literature at Ghent University and promoter of the project
Sabine Verhulst, professor of Italian Literature at Ghent University and promoter of the project
Niccolò Scaffai, professor of Italian Literature at Ghent University and member of the project
Irene Cecchini, Ph.d candidate in Italian Literature at Ghent University and member of the project
Hannah Cornelus, Ph.d candidate in French Literature at Ghent University and member of the project
Ida Marie Olsen, Ph.d candidate in English Literature at Ghent University and member of the project
Inès Vandamme, Ph.d candidate in German Literature at Ghent University and member of the project

Anne Simon

Responsable du programme "Animots"

More Posts


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search