Revue Billebaude | N°14 “Mondes sonores” | avril 2019

“La diversité remarquable des formes et des couleurs du vivant a contribué à façonner nos imaginaires et nos arts. Ses chants ont aussi inspiré nos compositions musicales, pourtant, notre biais de primates visuels nous rend généralement moins sensibles à la richesse des mondes sonores qui nous entourent. En s’immergeant dans les partitions du vivant, ce numéro propose de prêter attention aux échanges de vibrations et de sons – intra- mais aussi interspécifiques – pour communiquer, se partager des territoires, se reproduire… De là, pourrions-nous imaginer d’autres modalités de communication avec les vivants, pour mieux nous entendre ?”

Un lancement en avant-première aura lieu à la Cité de la musique le 21 mars prochain, lors de « La Nuit du Rossignol ».

Une série d’évènements est également prévue au Musée de la Chasse et de la Nature autour de ce numéro :

3 avril : “Voix animales“, promenade dans les salles du musée suivie d’une présentation du numéro, en partenariat avec France Culture.

22 mai : “Explorer l’inouï avec Knud Viktor“, artiste sonore qui fut l’un des premiers, dans les années 70, à développer des outils d’enregistrement analogiques pour capter les sons de la nature dans le Lubéron.

19 juin : “Fréquences sauvages”, une soirée autour des façons dont les humains imitent les cris des animaux pour les leurrer, les étudier, tenter d’entrer en communication avec eux.



Citer ce billet
Marie Vigy (2019, 15 mars). Revue Billebaude | N°14 “Mondes sonores” | avril 2019. Animots. Consulté le 21 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/b6ou

Marie Vigy

Rédaction et aide à la conception du carnet.

More Posts

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search