Marianne Celka

 

Docteure en sociologie, maîtresse de conférences en sociologie à l’université Paul-Valéry de Montpellier, membre du Laboratoire d’Études Interdisciplinaires sur le Réel et l’Imaginaire.

Contact : marianne.celka@univ-montp3.fr 

 

 

 

Sujet de thèse (soutenue le 06/12/2012) : « L’Animalisme : enquête sociologique sur une idéologie et une pratique contemporaines des relations homme / animal » sous la direction de Patrick Tacussel

La présente recherche s’attache de comprendre les manières dont la culture occidentale contemporaine modélise la nature humaine. Cette constante anthropologique qui fait de l’homme un être au monde particulier est sans relâche réactualisée selon des singularités propres à la culture dominante, mais aussi selon des singularités propres à des groupes sociaux donnés. La construction de la forme de l’homme est donc en perpétuelle mutation et aujourd’hui, suite à diverses révélations, révolutions scientifiques (éthologie, écologie, biologie ou encore paléoanthropologie) et techniques (révolution des images et des nouveaux médias), plus que jamais, la nature humaine est sujette aux métamorphoses. La compréhension du phénomène animaliste se situe au coeur de la recherche en tant que ce dernier exprime d’une manière paroxystique les conséquences sociologiques desdites révélations et révolutions. Il est le prisme par lequel cette recherche tâche de rendre compte de ce qui, dans l’esprit du temps, préside dans les relations anthropozoologiques.

 

Sujets de recherche : 

Imaginaires sociaux et relations hommes-animaux. Formes sociales et socialités humanimales. Réanimation/réactualisation du triptyque animal-homme-machine. Animalisme (antispécisme et véganisme), identifications alternatives (otherkin, thérian et furry), anthropomorphisme moé, humanimalité, anthropozoologie et zoophrénie.

Autrice de Vegan Order. Des écowarriors au business de la radicalité, Arkhê éditions, 2018.

 

Responsabilité éditoriale 

Coordinatrice de la revue électronique en sciences humaines Rusca, hébergée par la Maison des Sciences de l’Homme de Montpellier.
Secrétaire de rédaction de la revue Les cahiers européens de l’imaginaire, publiée aux Éditions du CNRS.

 

Publications RCL 

« Penser les humanités environnementales », avec Fabio La Rocca et Bertrand Vidal, Sociétés, n°148, 2020, [en ligne].

« Sociologie de la zoophrénie : aller-retour des présences animales », De la bête au non-humain : perspectives et controverses autour de la condition animale, Dalla Bernardina Sergio (Dir.), coll. « Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique) », 2020 [en ligne].

« Glory to New Mankind. Transferts du sujet de l’humanisme », Im@go, Rivista di Studi Sociali sull’immaginario, n°12, « Images de l’humanité », 2018, [en ligne].

« Veganisme et idéologie du Pathos », in Les cahiers de psychologie politique, revue électronique, n°20.

« Le genre humain à l’épreuve de l’antispécisme », in Patrick Tacussel (dir.), Les dynamiques de l’imaginaire, Montpellier, PULM, 2012, pp. 57-65.

« L’homme préhistorique, l’animal et nous », in Communicacão e sociedade, Revista 18, Braga, 2010, pp. 75-85.

 

Publications vulgarisation de la recherche

Entretien pour franceinfo sur le militantisme antispéciste, 08/04/2019, [en ligne].

« L’idéologie animaliste et ses pratiques : l’activisme et le militantisme contre la domestication animale? », Salon de l’agriculture, 25/02/2020

« Carnassiers versus Herbivores », in Le temps imaginaire, n°4 « Boire et manger », [en ligne].

« Le politikos animal et la domestication des mœurs », in Le temps imaginaire, n° 2 « Politiques », [en ligne].

Honorine Tellier

Rédaction et aide à la conception du carnet

More Posts

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search