Étiqueté : anthropocène

Plant Tendrils in Children’s and Young Adult Literature | Ecozon@ | avril 2024

In the Anthropocene, some plants are rapidly moving north or south, some are going extinct, and some are going rogue. Rogue, mobile, weedy, invasive, resistant, and even radioactive: the lives of plants have always been dramatic as they feed us all and shape our local systems but their drama is taking new forms, and the arts are formulating new responses to them in our climate-changed, asphalt-covered, globally interconnected world of plantations, urbanization, and industrialized landscapes whether monoculture green or oil-spill brown.

Écologies visuelles. Expérience et vie des images à l’heure du capitalocène | remise des propositions avant le 08 avril 2024 | Université de Strasbourg | 21-24 janv. 2025

Écologie des images, images de l’écologie, impact écologique des images… l’hypothèse heureuse formulée pour ce colloque international consiste à penser ensemble ces grandes directions que fait naître le rapprochement entre d’une part la question des images et de leur circulation, d’autre part notre situation climatique et environnementale.

Expressions littéraires et artistiques de l’anthropo(s)cène | Saint Mary’s University & Dalhousie University (Nouvelle-Écosse, Canada) | date de remise des propositions 01 déc. 2023 | 17-19 oct. 2024

Jean-Christophe Cavallin dit que « tous, un jour ou l’autre, nous entrons dans l’anthropocène parce qu’une crise intime de présence au monde nous ouvre soudain les yeux sur le drame du terrestre et sur l’effort incroyable que nos systèmes de production dépensent pour invisibiliser ce drame et ses conséquences. »[i] Catastrophes climatiques, modifications irréversibles des écosystèmes terrestres, extinctions de masse, appauvrissement des sols, ne sont que quelques-unes des manifestations des crises qui représentent une menace existentielle à la survie de l’espèce humaine. 

Hingehört! Der Sound des Anthropozäns/Écoutez bien! Le son de l’Anthropocène | Universités de Würzburg et de Nuremberg | été 2023

Les changements environnementaux drastiques induits par les modes de vie humains influencent entre autres les mondes sonores de la Terre. Pratiquement aucune région n’est épargnée par les bruits des machines fabriquées par l’homme, jour après jour, des sons familiers disparaissent et de nouveaux sons inhabituels apparaissent. Quels sont les sons de l’anthropocène ? Peut-on entendre les changements environnementaux drastiques ? Quels sont les nouveaux sons, lesquels nous manquent ? Comment et qu’entendons-nous, nous les humains ? Ecoutons-nous ou n’entendons-nous pas notre environnement ? Que percevons-nous des sons, des chants, des bourdonnements, des vibrations de la vie qui nous entoure… ?

Dying Still Lifes/Natures mourantes | Miranda | avril 2023

L’art et la littérature peuvent nous aider à mettre fin aux séparations ontologiques – matière inerte contre vie organique, monde humain contre monde non humain – sur lesquelles reposent notre tradition et notre mode de pensée modernes. En effet, les artistes, les écrivains et les poètes ont souvent révélé la vitalité énergétique inhérente à toutes les choses et à leurs réseaux de relations complexes et dynamiques. Ils choisissent de représenter les corps morts ou mourants des animaux par des descriptions dynamiques et animées peuvent nous aider à renoncer à l’idée que les humains sont distincts du reste du monde.Ils suggèrent d’en finir avec l’idée que nous sommes entourés d’un environnement dont nous sommes séparés et de reconnaître que nous interagissons avec d’autres entités naturelles, même au-delà de la mort.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search