Étiqueté : art contemporain

Benoit Huot  | “Le peuple qui vient” | Fondation du doute – Blois |  16 mars – 2 juin 2024

Apparu sur le devant de la scène au début des années 2010, l’artiste Benoit Huot est l’auteur d’une œuvre singulière, étrange et inclassable, à contre-courant des tendances, des chapelles et des catégories dans lesquelles notre modernité ne cesse de se réfugier, le monde de l’art en tête. Pour cette exposition, la Fondation du doute présente une trentaine de ses « personnages », un peuple multiple et bigarré qui se refuse toute essence propre pour s’inscrire a contrario dans un élan vital, celui du devenir et de la transformation de soi.

Planetary Art | Séminaire collectif | Yolaine Escande, LIN Chi-Ming et Johanna Liu | IPAA | mars-juin 2024

Dans le contexte de la crise du changement climatique provoquée par la suractivité et la surproduction humaines, que peuvent nous apporter les artistes ? Ceux-ci ont en effet créé une sorte de mouvement, appelé « l’art planétaire », qui revisite complètement nos rapports à la nature.

La question que pose l’art planétaire n’est plus seulement celle de la globalisation ou de la mondialisation, des échanges interculturels, mais aussi celle de la planète, de nos relations en tant qu’humains à la nature. Il s’agit ainsi d’interroger les interdépendances planétaires.

Alkemie n° 32 | L’animal | Classiques Garnier | 31 janv. 2024

Nous les avons méprisés, maltraités, exploités, ignorés. Nous nous sommes arrogé une supériorité criminelle. Nous avons sciemment piétiné leur singularité en les rangeant dans de vastes catégories. Nous les avons assignés à l’instinct, au « naturel », quand ce ne fut pas un ravalement au rang de la machine, pour nous réserver la conscience, le langage, les émotions, la culture, l’intelligence adaptative. Comme nous, pourtant, les animaux évoluent dans l’environnement qui est le leur et auquel ils s’adaptent, que cela vienne d’eux-mêmes ou d’une pression extérieure. Ils sont des êtres complexes, dotés d’une intelligence, d’une sensibilité, d’une culture et d’une personnalité. Quels leviers faut-il, par conséquent, activer pour extraire nos congénères de leur aveuglement et de leur égoïsme ? Insister, comme Elizabeth Costello, sur le scandale à l’égard de l’animal, mu par le défaut d’empathie qui conduit à des tueries de masse dans les abattoirs ? Amener, comme a su le faire notamment l’historien Éric Baratay, les sciences humaines à se décentrer et à prendre en considération le point de vue animal ? Se mobiliser pour traduire dans les termes de la loi les droits qu’il nous paraît indispensable d’attribuer aux animaux pour leur autoriser des conditions d’existence dignes de ce nom ?

Gilles Aillaud | “Animal politique” | Centre Georges Pompidou – Paris | 4 oct. 2023 – 26 févr. 2024

Interrogé sur son choix de ne peindre presque exclusivement que des animaux, Gilles Aillaud répondait : « parce que je les aime ». Contemporaines des premières œuvres Pop, de leur fascination, plus ou moins distante, pour les produits de la consommation et la communication de masse, les peintures de Gilles Aillaud (disparu en 2005) n’ont rien d’exotique.

Tou Yun-Fei et Vincent Lecomte | Des chiens et des hommes | Carnet Animots | déc. 2023

Tou Yun-Fei a d’abord travaillé comme photojournaliste professionnel pour se tourner à partir de 2010 vers la photographie d’art. Son œuvre s’intéresse à diverses questions sociales ayant pour contexte Taïwan, où il vit et travaille. La série de photographies intitulée « Memento Mori », réalisée en 2011 et 2012, offre une galerie de portraits poignante. Elle présente des chiens tantôt en « buste » tantôt en pied – ou en patte – sur fond gris uni, de face ou de trois-quarts, regardant parfois l’objectif. Mais ce qui intrigue, en dehors de cette tristesse qui souvent semble émaner du regard des chiens, c’est l’allure décharnée de leur corps. De plus, des titres énigmatiques accompagnent chaque photographie : date, heure, lieu et surtout cette formule glaçante qui vient irrémédiablement les conclure : « time until euthanized » suivie de l’indication d’une durée précise.

Vincent Deville et Rodolphe Olcèse dir. | L’art et les formes de la nature | nov. 2023

Les 25 contributions de chercheurs et d’artistes qui composent le volume L’Art et les formes de la nature viennent mettre en évidence en quoi les liens qui nous attachent à la nature sont constitutifs de notre manière d’habiter et de penser le monde. À travers un ensemble thématique qui se structure en cinq grandes questions, il s’agit ainsi de montrer comment la nature peut – et sans doute doit désormais – constituer à la fois l’origine et le terme de pratiques artistiques soucieuses de penser les figures de l’humain et du monde selon un paradigme débarrassé des logiques d’emprise et de prédation et susceptibles de nous aider à concevoir, pour les générations qui viennent, un avenir soutenable et désirable.

Florian Poulin et Vincent Lecomte | À vif. Dans le bestiaire de Florian Poulin  | Carnet Animots | nov. 2023

Les sculptures de Florian Poulin forment une meute de bêtes métalliques, aussi inquiétantes que familières. La fréquentation de cette énergie à peine contenue donne l’impression de se confronter, à nouveau ou enfin, aux existences étranges qui peuplent un imaginaire bien plus ancien que nous, mais dont nous sommes irrémédiablement les héritiers. Par-delà le cheminement dans ce qui ressemble au paysage tourmenté des tréfonds de l’artiste, cette galerie de chimères belliqueuses, figées dans le mouvement d’un combat toujours vif, paraît dessiner la silhouette d’une présence connue.

Hippoteratos | Artcheval | Saumur | oct. 2023-janv. 2024

Le Centre d’Art Contemporain Bouvet Ladubay est fier de présenter « Hippoteratos », une exposition collective qui réunit les talents exceptionnels des artistes Sidonie Bilger, Florence Vasseur et Sylvain Wavrant. Cette exposition est le fruit de la résidence artistique Artcheval, un projet qui plonge ces artistes dans l’univers équestre exceptionnel de Saumur, dans le but de les interroger et de les inspirer.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search