Étiqueté : littérature

Nicolas Correard, Jean-Charles Darmon et Anne Simon dir. | Littérature et zoomorphie satirique (XVIe-XXIe siècles) | ENS-PSL | Paris | 7-8 novembre 2024

Colloque Littérature et zoomorphie satirique (XVIe-XXIe siècles) Organisé par Nicolas Correard, Jean-Charles Darmon et Anne Simon École normale supérieure – PSL (Paris) l– 7 et 8 novembre 2024 La zoomorphie satirique, constante dans l’histoire...

AàC | Temps lointains : de la littérature géologique à la science-fiction XIXe-XXIe s. | Université Gustave Eiffel | 7 avr. 2024

Journée d’étude de jeunes chercheurs 13 juin 2024 – Université Gustave Eiffel, Paris-Est (Champs-sur-Marne) – LISAA (FTD) Organisée par Tristan Tailhades (LISAA) et Sarah Mallah (LISAA) – Invitée : Claire Barel-Moisan (CNRS/ENS-Lyon) Aux XVIIIe...

Penser l’intelligence animale aux XIXe et XXe siècles (arts, littérature, sciences) | Martine Lavaud | EDSTS – EDSHS | Université de Picardie, d’Artois et Côte d’Opale | janv. – juin 2024

À l’heure de l’expansion de l’intelligence artificielle vouée, dans les fantasmes collectifs, à « remplacer » l’intelligence humaine, une sensibilité particulière aux spécificités de l’intelligence animale se développe, comme par contre-réaction. Inscrit dans le cadre du projet HIDEIA (Histoire de l’Intelligence. Définitions. Esthétiques. Imaginaires. Applications), le présent séminaire interdisciplinaire se propose d’explorer les différents modes de représentation et de compréhension littéraire de l’intelligence animale dans ses relations avec les représentations artistiques et scientifiques telles que le siècle de Darwin a pu contribuer à les renouveler.

Jade Duviquet, Cyril Casmèze et Vincent Lecomte | La compagnie du Singe debout : incarner l’autre vivant | Carnet Animots | nov. 2023

La compagnie du Singe debout est le fruit de la rencontre entre Jade Duviquet et Cyril Casmèze. Plus de vingt ans de complicité permirent la création de nombreux spectacles ayant pour dénominateur commun d’interroger ou plutôt de laisser s’exprimer les animaux dont nous sommes habités. S’adressant aux publics les plus variés, la compagnie propose de jouer avec les images – ou de s’en jouer – que nous nous faisons d’un bestiaire familier et qui pourtant, d’une certaine façon, reste inaccessible. Hérités autant du théâtre que de l’observation zoologique, à la croisée du jeu, voire d’autres arts, et de la communication scientifique, ces spectacles donnent à voir un corps humain comme visité par l’esprit d’un autre vivant. En effet, l’animalisation de Cyril, que Jade met en scène et avec laquelle elle dialogue ou à laquelle elle se confronte, au-delà du trouble qu’elle peut causer, incite à la réflexion sur ce qui dans nos représentations ordonne notre relation aux altérités animales.

Les animaux dans les littératures contemporaines de langue française : approches zoopoétiques et écopoétiques | remise des propositions avant le 31 janv. 2024 | Université de Cluj-Napoca, Roumanie | 30 mai – 1er juin 2024

Ce colloque se propose par conséquent d’interroger les littératures contemporaines d’expression française afin de découvrir dans quelle mesure elles héritent de l’anthropocentrisme pluriséculaire ayant régi la mise en scène des animaux, et jusqu’où elles transmettent une vision plus juste de ces derniers, permettant d’entrevoir la subjectivité et l’altérité radicale de l’animal. Nous nous demanderons jusqu’où « la fin de l’exception humaine » et les mutations contemporaines dans la réflexion sur le vivant promues par la philosophie, les sciences cognitives ou les humanités environnementales se reflètent dans la production littéraire contemporaine. Pour reprendre le titre de l’essai de Vincent Lecomte, nous examinerons la littérature « à l’épreuve de l’animal », articulant les dimensions écologiques, sociales, politiques et culturelles qui accompagnent l’illustration des bêtes dans la fiction.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search